Même après le départ de P. Biya de Genève, la diaspora Camerounaise manifestera ce 28 août à Genève
SUISSE :: POLITIQUE

SUISSE :: Même après le départ de P. Biya de Genève, la diaspora Camerounaise manifestera ce 28 août à Genève :: SWITZERLAND

Les activistes de la Diaspora Camerounaise Résistante annoncent qu’ils vont manifester ce samedi 28 août 2021 à Genève. De la France, la Belgique, L'Allemagne, l'Italie , La Suede, etc. où ils partiront, ces manifestants comptent plaider auprès des instances internationales et les pays occidentaux pour la libération des Ambazoniens et du peuple camerounais, la refonte de la liste électorale, le dialogue inclusif au sujet de la crise anglophone, la demande auprès des autorités suisses de déclarer Paul Biya le président camerounais, persona non grata en Suisse.

Cette autre manifestation s’adresse particulièrement aux autorités suisses et de Genève. 

"Cette Marche aura lieu samedi 28 août 2021, sur l’Avenue de France, de 14h à 19h. 

Le rassemblement se fera à partir de 14h au Quai Wilson, en face du Palais Éponyme, avant de se déployer à 16h, de s’arrêter devant le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) pour un sit-in de 15 minutes, de 16h30 à 16h45, et de procéder jusqu’à la Place des Nations où la manifestation continuera, avant de se terminer à 19h.

Nous demandons aux gènevois de cesser de dépenser des dizaines de milliers de francs de leurs impôts comme ils le font depuis presque 40 ans, pour assurer la sécurité de ce dictateur, constamment en villégiature et en visite privée dans leur pays, au détriment du peuple camerounais, qu’il abandonne ainsi régulièrement pendant des mois entiers, comme c’est encore le cas en ce moment. Nous leur demandons de cesser d’être les receleurs d’un des plus grands voleurs de la planète, de cesser d’être les complices du génocide anglophone et de la clochardisation du peuple camerounais. Nous demandons au peuple suisse de sortir leurs têtes du sable, de prendre leurs responsabilités, et d’appliquer une pression effective sur leurs représentants municipaux, cantonaux, et fédéraux, pour définitivement interdire à Paul Biya, à sa famille, et à son clan de malfaiteurs, de jamais plus remettre les pieds dans ce pays, sinon nous camerounais et ambazoniens, ne cesserons de revenir ici mettre de nouveau pression sur ce peuple suisse et gènevois." pouvons nous lire dans un communiqué parvenu ce jour à la rédaction de camer.be

Même si Paul Biya a quitté Genève, la Diaspora Camerounaise Résistante entend demander aux autorités suisses de lui interdire l’accès dans leur pays. "Nous demandons aux gènevois de cesser de dépenser des dizaines de milliers de francs de leurs impôts comme ils le font depuis presque 40 ans, pour assurer la sécurité de ce dictateur, constamment en villégiature et en visite privée dans leur pays, au détriment du peuple camerounais, qu’il abandonne ainsi régulièrement pendant des mois entiers, comme c’est encore le cas en ce moment. Nous leur demandons de cesser d’être les receleurs d’un des plus grands voleurs de la planète, de cesser d’être les complices du génocide anglophone et de la clochardisation du peuple camerounais. Nous demandons au peuple suisse de sortir leurs têtes du sable, de prendre leurs responsabilités, et d’appliquer une pression effective sur leurs représentants municipaux, cantonaux, et fédéraux, pour définitivement interdire à Paul Biya, à sa famille, et à son clan de malfaiteurs, de jamais plus remettre les pieds dans ce pays, sinon nous camerounais et ambazoniens, ne cesserons de revenir ici mettre de nouveau pression sur ce peuple suisse et gènevois." 

Plus loin, ces activistes Camerounais mentionnent dans leur communiqué que "Cette Marche aura lieu samedi 28 août 2021, sur l’Avenue de France, de 14h à 19h. 

Le rassemblement se fera à partir de 14h au Quai Wilson, en face du Palais Éponyme, avant de se déployer à 16h, de s’arrêter devant le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) pour un sit-in de 15 minutes, de 16h30 à 16h45, et de procéder jusqu’à la Place des Nations où la manifestation continuera, avant de se terminer à 19h."

Le Député Sylvain Thévoz, annoncé à cette manifestation publique et non violente

Plusieurs personnalités de la société civile et politique suisse sont annoncées parmi lesquelles, Sylvain Thévoz, député socialiste qui depuis la semaine dernière a annoncé sur sa page twitter sa présence à cette manifestation.

L'on se rappelle qu'en juin 2019, le Député Sylvain Thévoz avait lancé une pétition contre Paul Biya demandant aux autorités helvétiques de déclarer le président camerounais, persona non grata dans la ville suisse de Genève. Pour cause, une plainte contre 6 gardes du corps du président camerounais, auteurs de l'agression d’un journaliste suisse à Genève en 2019. Pour le député et les pétionnaires, les gardes du cops de Paul Biya  s'étaient " attaqués directement à la liberté de la presse et à la démocratie" 

La Diaspora Camerounaise Résistante (DCR) est composée de plusieurs organisations qui se battent pour la libération du peuple camerounais et ambazonien, pour la fin de la dictature, pour la fin du génocide, pour l’autonomie de l’Ambazonie, et pour l’instauration d’une vraie démocratie et d’un Etat de droit et de prospérité au Cameroun.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo