Élection à la Fecafoot : la conspiration de Mbombo Njoya  contre les anglophones
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: Élection à la Fecafoot : la conspiration de Mbombo Njoya contre les anglophones :: CAMEROON

De connivences avec la commission électorale de la Fecafoot, Seidou Mbombo Njoya a réussi à écarter la région du Nord-Ouest au prochain processus électoral

C’est l’une des manœuvres les plus sordides de Seidou Mbombo Njoya depuis l’annonce de la prochaine élection à la Fecafoot. Si elle passe d’ailleurs, elle risque de reconduire à l’annulation des résultats de l’élection à la présidence de la Fecafoot prévue en octobre prochain.  En effet la commission électorale de la Fecafoot vient de faire savoir aux clubs de la région du Nord-Ouest qu’ils ne prendront pas part au prochain processus électoral prévu en octobre prochain. Les clubs de cette région sont ainsi écartés du fait que Seidou Mbombo Njoya estime que le championnat ne s’est pas joué dans cette région du pays. Une affirmation pourtant fausse pour plusieurs raisons. Malgré la crise qui y perdure certains champions sont connus et accèderont en ligue régionale la saison prochaine. Comment donc les champions peuvent être connus lors que le championnat ne s’est pas joué demande-t-on à Seidou Mbombo Njoya. 

Dans son argumentaire fallacieux, Seidou Mbombo Njoya prétend qu’aucun club de cette région n’a été enregistré au système FIFA-CONNECT qui s’est fermé au 31 Juillet 2021. Un autre mensonge de la part de celui qui assure l’intérim à la Fecafoot. Le   12 Juillet 2021, le secrétaire général de la Fecafoot Benjamin Banlock  précisait dans une  correspondance que les agents administratifs pouvaient extraire ces demandes de licence du système FIFA-Connect et les faire contresigner par les secrétaires généraux et ces listes devaient être accompagnées des cartes d’identités des joueurs et les présenter pour les matchs. Système qui avait été adopté pour faire jouer les rencontres dans le Nord-Ouest et qui se poursuit d’ailleurs.

Des basses manœuvres donc de  Seidou Mbombo Njoya approuvée et soutenue par la commission électorale.  « Personnes ne comprend pourquoi aujourd’hui toute les ligues départementales dans le Nord-Ouest sont marquées NEANT dans la liste de la commission électorale qui jusqu’à ce jour et ceci avec la complicité du président de la Ligue Régionale du Nord-Ouest Félix Mbigah qui est beaucoup plus engagé à conserver une place au sommet du football plutôt que de défendre la cause de ses clubs », déplore-t-on. 

Heureusement qu’une plainte a déjà été déposée contre cette décision de la commission électorale. La plainte s’appuie sur  les textes de la Fédération Camerounaise de Football. Notamment  l’article 15 qui stipule que la commission électorale de la Fecafoot n’a pas les pouvoirs inhérents et n’a pas la capacité légale de fixer des clubs pour non-participation car ce pouvoir appartient à l’Assemblée Générale. 

Mieux il précise d’ailleurs que les membres qui ne participent pas aux activités sportives de la Fecafoot au cours d’une saison sportive voient leur droit de vote suspendu à l’Assemblée générale et leurs représentants ne sont élus ou réélus qu’après avoir rempli leurs obligations. Il en est de même pour toute ligue n’ayant pas organisé de compétitions durant la saison ou les associations professionnelles n’ayant pas tenu leur Assemblée Générale. Il est donc plus claire que l’eau de roche que la commission électorale n’a aucune qualité  de disqualifier ou de dépouiller un  club de ses droits de vote.  Il revient donc à la justice de faire son travail.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo