LA FIN D’UNE CHOSE…
FRANCE :: POINT DE VUE

FRANCE :: LA FIN D’UNE CHOSE…

Vous vous souvenez de Mamoudou Gassama, le jeune “migrant irrégulier” (pour utiliser leur vocabulaire) malien qui avait épaté le monde entier en grimpant tel Spiderman sur une façade d’immeuble à Paris en 2018 pour sauver un petit garçon de 4 ans suspendu à un balcon?

Vous vous souvenez de la gloire, des atalakus, des promesses qui lui ont été faites? En un temps deux mouvements, Emmanuel Macron lui remet une médaille (la ville de Paris aussi), lui annonce sa naturalisation française et une embauche à la brigade des sapeurs pompiers parisiens. Il a même été reçu par le président malien d’alors, IBK, et invité aux Usa où il a réceptionné un BET award.

3 ans plus tard, s’il a bien été naturalisé français, Mamoudou n’est jamais devenu pompier. Son chômage quasi permanent est brièvement interrompu de petits boulots précaires. Il fait des ménages. Les gens de la BSSP se sont rendus compte qu’il n’avait pas le brevet des collèges. Lol! Il suffisait pourtant de l’entendre parler à l’époque pour savoir que le jeune homme n’avait pas été très loin sur le plan scolaire. Mais ils nous diront qu’ils ont été surpris. 

3 ans après être devenu très officiellement français avec papiers et tutti quanti, Mamoudou ne maîtrise toujours pas la langue de Molière, n’a pas suivi de formation qualifiante, mais il a eu le temps de se marier et d’avoir un enfant. 

La morale de l’histoire: que ce soit de l’or ou de la poussière, des diamants ou des cailloux que l’on te met entre les mains, l’important, c’est ce que tu décides d’en faire. La fin d’une chose est toujours plus parlante que son commencement. 

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo