Exclusif, André Magnus Ekoumou: "le problème de passeport est très sensible"
FRANCE :: POLITIQUE

FRANCE :: Exclusif, André Magnus Ekoumou: "le problème de passeport est très sensible"

Dans une interview exclusive accordée récemment à notre rédaction, André Magnus Ekoumou est revenu sur sa mission à la tête de la maison commune qu’il occupe depuis presqu’un an.

Le nouvel ambassadeur du Cameroun en poste à Paris révèle qu’il a été envoyé en France par le président Camerounais Paul Biya, dans le but de rassembler et de pacifier la diaspora camerounaise qu’il connait très bien par ailleurs : « Je suis un ancien de la diaspora » a-t-il précisé d’entrée.

Sapeur pompier au lendemain des élections présidentielles de 2018

Conscient de l’existence de la diversité des opinions au sein de cette diaspora camerounaise parfois taxée de frondeuse par certains analystes, le diplomate s’est empressé de rassurer qu’il n’est pas venu faire l’unanimité auprès de ses compatriotes. Il demande par ailleurs à ses compatriotes de la diaspora d’aller désormais à l’essentiel. « On ne peut pas tout critiquer. » lance-t-il à l’endroit de ses compatriotes qui se réclament de l’opposition.

Contestataires des premières heures

Ancien membre de la diaspora camerounaise alors qu’il était étudiant dans la ville de Reims, André Magnus Ekoumou a rappelé que pendant ses années d’études, la diaspora camerounaise des années soixante dix et quatre vingt s’illustrait déjà par la contestation vis-à-vis du régime en place à Yaoundé : « Nous aussi avons été contestataires » précise-t-il.

Fort de son expérience, le diplomate qui consacre 40% de son temps de travail à l’écoute de ses concitoyens appelle à la retenue : « La diaspora est écoutée. Il faut qu’elle soit patiente...»

L'ambassade délivre désormais les passeports avec célérité

Grâce au soutien du délégué général à la sureté nationale, les camerounais de France peuvent désormais obtenir leur passeport dans un délai relativement court selon le représentant diplomatique du Cameroun qui reconnait d’abord que : « Le problème du passeport pour la diaspora est très sensible ». Il rassure ensuite : « En une semaine, on peut avoir son passeport. » Une efficacité de traitement qui pousse désormais certains compatriotes à partir du Danemark et même de l’Allemagne pour venir solliciter la délivrance de leur précieux document de voyage à Paris selon André Magnius Ekoumou.

Sur le patriotisme des camerounais de la diaspora

Sur le sentiment patriotique affiché par les camerounais de la diaspora, André Magnius Ekoumou confirme qu’il est réel. C’est d’ailleurs grâce à l’idée d’un avocat camerounais inscrit au barreau de Paris qu’est né le bureau dédié au camerounais de la diaspora. Un bureau qui est logé au sein de l’ambassade et qui aide ceux des compatriotes qui le souhaitent à développer des projets d’investissements sur place au Cameroun. Plusieurs points focaux de ce bureau sont désormais consultables auprès de certains ministères sur place au Cameroun a dévoilé l’ambassadeur qui ne manque pas également de donner des conseils aux activistes : « j’aimerai que la diaspora qui défile dans les rues de Paris, de Londres, de Whashington, de Bruxelles… aille plutôt manifester au Cameroun. » 

Hommage à Manu Dibango

André Magnius Ekoumou revient également sur les honneurs récemment rendus par la nation à son digne fils Manu Dibango décèdé des suites du covid-19 voici un peu plus d’un an. Honneurs qui ont débuté le 6 octobre 2020. Au lendemain de sa prise de fonction rue d’Auteuil, André Magnius Ekoumou avait alors déposé une gerbe de fleur sur la tombe du grand Manu au cimetière du Père la chaise à Paris.

Saluant le patriotisme du célèbre artiste musicien, le diplomate rappel que Manu n’avait de son vivant pas demandé la double nationalité (France et Cameroun). Le natif de Douala est donc resté camerounais jusqu’à son dernier souffle rendu au mois de mars 2020 à Paris en France. 

Sur l'économie du cameroun

Sur le plan économique, André Magnus Ekoumou se réjoit de la récente acquisition des Eurobons par le Cameroun : « la signature du Cameroun est crédible » lance-t-il avant d’ajouter que son pays est sur la voie de l’émergence : « le Cameroun est toujours en plein essor » a-t-il affirmé dans le but de taire toute critique.

Tournée dans les provinces

André Magnus Ekoumou conclut l’entretien par une annonce retentissante : « Je sortirai de Paris pour faire le tour des provinces avec la pandémie qui s’apaise. » a-t-il annoncé rappelant au passage qu’au lendemain de sa prise de fonction en 2020, il s’était déjà rendu dans la ville de Marseille où résident plusieurs milliers de ses compatriotes.

NB: Cette interview a été réalisée avant le verdict dans l'affaire dite de la casse de l'ambassade du Cameroun à Paris.

 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo