Maladies tropicales : PAMCA plaide pour  plus de moyens pour la lutte antivectorielle
CAMEROUN :: SANTE

CAMEROUN :: Maladies tropicales : PAMCA plaide pour plus de moyens pour la lutte antivectorielle :: CAMEROON

 

C'est l'objectif majeur assigné à la 2è Conférence nationale organisée par le Pan- African Mosquito Association ( PAMCA), branche Cameroun, en partenariat avec le Centre de Recherche en Maladies Vectorielles ( CRID). C'était les 6 et 7 juillet 2021 à Yaoundé la capitale politique du Cameroun.

PAMCA - Cameroun et le CRID veulent  accelerer la lutte contre les maladies infectieuses, notamment le paludisme, la maladie du sommeil, la fièvre jaune, les filiarioses, la dengue, le Zika.  "Pour réussir dans ses missions et objectifs, le CRID s'appuie sur trois piliers essentiels à savoir, une équipe de chercheurs d'expertise internationale, un plateau technique de haut niveau et des collaborations fortes tant au niveau national qu'international. Grâce à l'expertise de ses chercheurs, la qualité de son plateau technique de haut niveau et de ses collaborations, le CRID est idéalement placé pour mener des recherches sur les maladies infectieuses notamment à transmission vectorielle qui causent un lourd fardeau aux populations des pays endémiques notamment africains", a déclaré le directeur exécutif du CRID, le Prof. Charles Wondji. Et d'ajouter qu'à peu près un milliard d'individus sont victimes de maladies infectieuses dans le monde, avec à la clé, plus d'un million de morts. Une situation qui selon lui, freine considérablement la croissance économique des pays en développement, nécessitant ainsi l'élimination des moustiques et autres insectes vectoriels. Une lutte antivectorielle qui pour le patron du CRID, est essentielle pour lutter contre les maladies liées.

Pour des travaux dont le thème était " Renforcement des systèmes de surveillance pour l'élimination des maladies à transmission vectorielle", l'objectif majeur est de mobiliser les ressources humaines, financières et matérielles afin d'intensifier la lutte contre les moustiques, et ainsi endiguer les maladies à transmission vectorielle sur le continent africain.

Organisateur des  assises abritées par la somptueuse salle des fêtes de la  Croix-Rouge camerounaise à Yaoundé, le secrétaire exécutif de l'Organisaton de Coordination et de Coopération pour la lutte contre les Grandes Endemies en Afrique Centrale ( OCEAC), le Dr. Antonio Nkondjio a quant lui, indiqué que  "d'autres maladies à transmission vectorielle sont également inscrites dans les priorités de santé et de recherche de l'OCEAC ( certaines MTN: THA, arboviroses...) et méritent qu'une attention particulière leur soit accordée par les chercheurs dans l'optique de l'élimination future des maladies à transmission vectorielle dans nos pays,"

Vivement que soient octroyées plus de ressources financières, matérielles et humaines au  PAMCA et au CRID pour l'extermination des moustiques et autres insectes, pour un Cameroun sans maladies infectieuses !

Lire aussi dans la rubrique SANTE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo