Covid 19 :  David Manfouo député RDPC  sous la sellette
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Covid 19 : David Manfouo député RDPC sous la sellette :: CAMEROON

Celui qui a proposé que l’on mette des remèdes dans de l’eau minérale commercialisée est mangé à toutes les sauces dans le paysage médiatique et dans les réseaux sociaux.

 

« Ici on pourra mettre à contribution nos sociétés brassicoles qui produisent de l’eau potable (Tangui, Supermont Eau Pure, Mada pour qu’elles injectent ces produits dans des vases précises et spéciales de bouteilles d’eau et a quantité suffisante pour tous sans augmenter les prix de vente. Car, on pourrait les subventionner, ceci pourrait permettre non pas d’annuler le vaccin mais, de combler le grand vide et les risques de vaccination partielle. Vous avez parlé de 20% ». Cet extrait est le contenu écrit d’une partie de la vidéo de l’intervention de l’honorable David Manfouo député RDPC du département des Bamboutos à l’Assemblée nationale. Le 23 juin 2021 dernier celui-ci intervenait dans le cadre de la promotion de la vaccination contre le corna virus au Cameroun. Il proposait dans cette intervention des moyens pour non seulement accélérer ce processus et surtout soigner cette maladie qui a paralyse le pays depuis bientôt un an et demi.

Reconnaissant le travail meilleur abattu au moment où cette crise sanitaire chauffait au Cameroun, celui qui a plus foi en la pharmacopée traditionnelle et en ces produits a recommandé que l’on mette les entreprises brassicoles à contribution et que l’on leur permette d’injecter dans des eaux minérales commercialisées sur l’ensemble du triangle national des remèdes contre le coronavirus. Ainsi, on pourra dans un avenir proche vaincre cette maladie. Sans toutefois négliger la vaccination qui effraie les populations depuis son avènement, l’honorable David Manfouo pense que c’est une bonne stratégie. « La lutte contre le Corona virus a donné à notre pharmacopée africaine de mettre en exergue les prouesses de ses recherches et de montrer son efficacité », a déclaré le député. Avant de saluer tous ceux qui ont œuvré dans ce secteur l’a l’instar de Monseigneur Kleda. Seulement, la sortie du député RDPC donc l’extrait est devenu virale sur la toile est critique presque par tous.

D’après des internautes qui ne sont pas d’accord avec cette méthode, c’est tout simplement du génocide qui se prépare avec ce genre de proposition. « Depuis quand on met du remède dans l’eau pour vendre aux gens. C’est suicidaire, cette pratique-là. Cela ne se fait pas. On ne peut pas au nom de quelle maladie appliquer ce genre de méthode. C’est du non-sens », explique Georges Ngang sur la toile.

« L’honorable Manfouo voulait tout simplement se faire voir. C’était préférable qu’il se taise que de dire des choses pareilles. Ce n’est pas logique. Le peuple n’est pas un cobaye », soutien Ulrich en colère, avant d’ajouter que c’est un mauvais plan pour tuer tous les camerounais. « On ne peut pas forcer les gens à prendre le remède qu’elles ne veulent pas. On ne met pas le vaccin dans l’eau c’est une spécialiste camerounaise, l’honorable Manfouo avant de faire cette déclaration devait s’entourer du moins des médecins pour le faire. La médecine est un domaine sensible et on ne s’y aventure pas au hasard », conseille ce médecin qui regrette cette sortie manquée du député.

Si la toile dans son ensemble a plutôt mal compris le député camerounais qui demande plutôt que l’on mette des remèdes dans les eaux minérales non pas le vaccin contre le Covid comme beaucoup semble l’avoir compris, ces derniers refusent ramener à la raison disent que c’est la même chose. Et que ce n’est même pas conseiller de le faire. « Qui a dit qu’on met le vaccin et le remède dans l’eau minéral ?»’

En le faisant, sommes-nous surs que les propriétés de ce médicament sont encore garanties. N’y aurait-il pas les effets secondaires. Cela ne va-t-il pas plutôt créer une nouvelle maladie ? S’interroge ce médecin camerounais joint par la Nouvelle expression. Celui qui se refuse à tout commentaire sur le sujet recommande plutôt le comité scientifique pour donner leur avis sur la question « peut être que la commission scientifique a déjà étudié le dossier et sait comment cela va se manifester. En tant que médecins. Je n’ai jamais entendu qu’on met le remède ou le vaccin dans l’eau », déclare ce dernier.

En attendant la suite à cette déclaration devenue virale sur la toile, certaines responsables des sociétés brassicoles commercialisant de l’eau minérale annoncent nt que cette déclaration peut affecter leur segment de marcher. « Vous connaissez la réticence qu’il y a prendre le vaccin contre le coronavirus. Si maintenant on entretient le flou au sujet des vaccins ou du remède injecte dans de l’eau minérale, cela va affecter le segment de vente de nos produits. Déjà sur le plan commercial, il faut dire que ce n’est pas possible de le faire. Les éléments constitutifs de l’eau minérale sont inscrits sur l’étiquette », explique ce responsable d’une société brassicole de la place. En attendant la suite donnée à cette déclaration qui fait les choux gras de la presse et des réseaux sociaux, l’inquiétude des camerounais au sujet des méthodes draconiennes à prendre pour faire prendre le vaccin contre le corona virus s’intensifie.

« Il faut que l’État du Cameroun démente ce que l’honorable Manfouo David a dit. Ça va encore freiner l’élan au niveau de la course pour la vaccination », pense un internaute.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo