Mairie de Yaoundé 1er: La police municipale brutalise une femme enceinte
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Mairie de Yaoundé 1er: La police municipale brutalise une femme enceinte :: CAMEROON

Les éléments sauvages et barbares de la police municipale de Yaoundé 1er, ont failli mettre fin à la vie d'une femme enceinte. 

Les événements se déroulent le lundi 21 juin 2021 à 16h 50 minutes, au lieu dit "Carrefour Feux Tongolo" dans le 1er Arrondissement de la capitale politique du Cameroun. Un conducteur de moto taxi passe par là, avec pour cliente, une femme enceinte. Le conducteur de moto taxi se voit attaquer par les éléments sauvages de la police municipale du maire Jean Marie Abouna.

Réputés voleurs et arracheurs des biens des populations, ces derniers tentent de se saisir de sa moto. Habile au guidon, le jeune conducteur parvient à échapper aux gros bras de la police municipale de Yaoundé 1er. Seulement, dans les zigzags de la moto, la violence des " policiers " du maire de la commune de Yaoundé 1er, finit par faire une victime: la dame enceinte tombe violemment au sol. En détresse, elle est secourue par les passants, puis conduite dans une formation sanitaire pour soins.

Il faut rappeler que les services publics ferment au Cameroun à 15 heures 30 minutes, et que c'est pratiquement à 17 heures, que la police municipale, dans l'illégalité absolue, a poursuivi un conducteur de moto taxi, sans tenir compte du fait que ce dernier avait pour cliente, une femme enceinte. La police municipale au Cameroun est constituée de brigands, d'anciens repris de justice, de personnes violentes et à la moralité douteuse. Des voleurs qui arrachent les biens et les marchandises des populations, pour les revendre au marché. Il est temps que le ministre de l'Administration territoriale frappe du poing sur la table, avec ce corps qui en rajoute à l'insécurité.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo