RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON lance une campagne de dépistage gratuite du Cancer du sein
CAMEROUN :: SANTE

CAMEROUN :: RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON lance une campagne de dépistage gratuite du Cancer du sein

De nos jours, les femmes décèdent de plus en plus à cause du cancer du sein. Au Cameroun, la maladie gagne du terrain. La population camerounaise ne serait pas correctement et véritablement édifiée concernant la maladie et sur les modes de détection rapides de celle-ci pour un traitement efficace et effectif.

Face à cette situation, RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON, décide de s’investir pleinement pour lutter contre le cancer du sein. L’association multiplie ainsi les bonnes actions chaque jour. Ce 17 juin 2021 s’est tenue à l’hotel sawa de bonanjo une conférence de presse au cours de laquelle 

RUN FOR A CURE AFRCA CAMEROON vient en aide à toutes les femmes.

Créée depuis 2012, l’association RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON vient ainsi essayer de faire baisser le taux de femmes atteintes du cancer du sein. Consciente que le cancer du sein est la première cause de mortalité due au cancer chez les femmes, l’association s’inscrit dans une logique préventive de cette maladie. Même s’il est parmi les cancers qui sont guérit à 90% quand ils sont vites diagnostiqués, il faut tout de même rester vigilant. Lors de la conférence de presse de ce jeudi matin, l’association a tenu à rappeler qu’il est primordial de connaitre les facteurs de risques et savoir adopter une bonne hygiène de vie. Aussi, RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON appelle les femmes à pratiquer une autopalpation mammaire chaque mois afin de prévenir le cancer du sein ou de le détecter à temps pour une bonne prise en charge et un traitement curatif efficace. Ainsi, l’association organise des campagnes de dépistage fréquemment.

10 jours de campagne de dépistage gratuite prévus 

Avec la montée en puissance de la crise sanitaire, l’association RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON a vu ses campagnes être annulées en 2019. A défaut des campagnes physiques, l’association a changé de formule. Ceci en optant pour des campagnes numériques, des campagnes pendant lesquelles des vidéos étaient produites pour expliquer comment dépister le cancer du sein. Faisant habituellement des campagnes de 03 jours, Mme Virginie Bopda KOUTCHOU, présidente de l’association RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON informe le grand public que les campagnes s’étendront à 10 juin. Ceci à cause de la Covid qui continue de faire des victimes partout.
En partenariat avec l’hôpital BINGO, RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON lance sa campagne gratuite dans quelques jours. En effet, la campagne gratuite de dépistage se déroulera du 21 juin au 2 juillet. Ainsi, à partir de lundi le 21 juin de 7h à 16h, toutes les femmes sont attendues dans les deux centres médicaux BINGO. Il s’agit en effet des deux annexes Bingo de la ville de Douala situé à Mboppi et à Bonabéri.

La représentante de l’hôpital, le Dr Rachel Tayou présente à la conférence de presse, a tenu à éclaircir certains points en rappelant que la campagne est gratuite. Et tout le monde a l’opportunité de se faire dépister, même les hommes. Aussi, elle souligne que les résultats sont rendus en temps réel et les personnes déclarées positives peuvent être suivies directement. Mais encore faut-il que les personnes acceptent de se faire dépister et soignées. Car les gens deviennent de plus en plus sceptiques et accordent un plus d’importance aux paroles des hommes de Dieu qu’aux médecins. Ceux-ci manquant vraiment de connaissance sur la chose. Dr Rachel Tayou souligne que « la plus grande difficulté c’est la communication, il faut éduquer la population camerounaise ».  Ainsi donc, RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON évoque la possibilité de travailler avec les hommes de Dieu dans leur sensibilisation.

RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON se projette aussi dans le futur : le numérique entre jeu

Etant resté calme pendant plus d’un an, l’association prévoit une reprise en force. Mais avant, des sessions de formation sur l’autopalpation seront organisées après le dépistage.

La présidente de RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON informait aussi ce jour en conférence de presse qu’une application mobile est en cours de développement. Celle-ci aura pour but de rappeler aux femmes qui l’auront acquise de faire leur autopalpation chaque mois. Soit 7 jours avant ou après le début des règles.

RUN FOR A CURE AFRICA CAMEROON prévoit une visite dans d’autres villes camerounaises. Etant déjà passée à Yaoundé, Bagangté. L’objectif est donc de permettre aux populations, en les édifiant, de permettre s’autopalper et d’identifier la maladie elles-mêmes pour un bon suivi.

Lire aussi dans la rubrique SANTE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo