Turquie : La Fécafoot soutient Billong et Aboubakar
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: Turquie : La Fécafoot soutient Billong et Aboubakar :: CAMEROON

L’instance faitière s’indigne contre la cabale ourdie contre ces deux internationaux qui se sont toujours caractérisés par un comportement sportif remarquable.

Vincent Aboubakar et Jean-Claude Billong sont au cœur d’un scandale en Turquie. Les deux internationaux camerounais sont accusés de « corruption » et de « match truqué ». Une affaire qui tient en haleine les médias nationaux et internationaux depuis quelques jours. Face à cette situation la Fécafoot n’est pas resté insensible : « Les deux joueurs camerounais sont victimes d’insinuation ridicules selon lesquelles ils auraient manigancé pour que Besiktas, auquel appartenait Vincent Aboubakar, remporte sur le large score son match contre Hatayspor, de Jean-Claude Billong, le 1er mai 2021 », explique le communiqué de la Fécafoot.

Le match s’est joué à Istanbul et s’est achevé avec un large score (7-0) en faveur de Besiktas Istanbul sur Hatayspor. D’après la presse turque, cette mascarade était préméditée. L’absence de Vincent Aboubakar, attaquant de son équipe devrait avoir un impact au sein de son club. Victime de blessures, Aboubakar est considéré comme le pion principal. Par conséquent, la presse Turque pense que Vincent Aboubakar aurait corrompu son compatriote Jean-Claude Billong pour avoir en contrepartie sa sélection en équipe camerounaise de nationale du Cameroun. L’attaquant camerounais aurait donc servi d’intermédiaire, selon les Turques. Quelques semaines plus tard après la défaite d’Hatayspor, Billong a été convoqué pour la première fois dans l’équipe nationale du Cameroun.

Cette convocation qui rend cette défaite suspecte par les dirigeants d’Hatayspor. Ce défenseur d’Hatayspor pourrait être l’auteur d’un match honteux qui n’a pas laissé indifférent les supporters dudit club. Agé de 28 ans, Jean- Claude Billong devrait encore être sous contrat avec ce club, jusqu’en 2022. Quelques semaines plus tard, après la défaite de son club, ce dernier aurait été convoqué pour la première fois à l’équipe nationale du Cameroun pour jouer le match amical Cameroun-Nigeria. Le président d’Hatayspor Nihat Tazearslan, avait révélé devant les médias turcs, il y a quelques jours qu’il ne voulait plus de ce joueur dans son équipe. A cause de ce scandale, le joueur n’est plus autorisé à mettre ses pieds en Turquie. Cette affaire qui a secoué la toile a choqué les autorités camerounaises. Le sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun, Antonio Conceiçao a publié le 15 juin dernier un tweet sur le réseau social Twitter.

« Je désavoue la tentative d’impliquer mes joueurs dans cette affaire. Ce sont de bons garçons. Le sélectionneur choisit les joueurs des Lions Indomptables, le seul critère est le mérite. Ce sera le cas tant que je suis à la tête de cette grande équipe », a réagi le sélectionneur du Cameroun. La Fécafoot a apporté un soutien moral à ces footballeurs qui évoluent en sélection nationale et accusés de corruption et de match truqué. Ces accusations se basant sur aucune preuve, la Fédération camerounaise de football estime que ces déclarations sont vides de sens. « La Fécafoot est indignée par la faiblesse, la facilité et la vacuité des accusations ainsi portées sur ces joueurs qui ne reposent sur aucun élément de preuve », condamne la Fécafoot dans son communiqué. Ces deux réactions qui vont probablement apaiser les cœurs des footballeurs.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo