CAN 2021 : La face cachée du report du tirage au sort
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: CAN 2021 : La face cachée du report du tirage au sort :: CAMEROON

Prévu le 25 juin 2021, le tirage au sort des groupes de la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations a été reporté. Ce qui a suscité beaucoup d'interrogations et de commentaires aussi alarmistes les uns que les autres.

Alors que le Comité local d’organisation de la Coupe d'Afrique des Nations (COCAN) avait déjà annoncé le début des accréditations des journalistes voulant couvrir l'événement, la nouvelle est tombée le Dimanche 6 Juin 2021 comme un couperet. La CAF reporte le tirage au sort des groupes de la phase finale de la coupe d'Afrique des nations Can Total Energie 2021 pour des « raisons logistiques liées à la pandémie du Covid- 19 ».

L'instance faitière du football africain précise : « Une nouvelle date sera annoncée en temps opportun ». S'il est vrai que la pandémie a obligé la CAF à revoir son calendrier, d'abord en décalant d'un an la compétition, ensuite en reportant la reprise des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 qui étaient prévue début Juin 2021, s'il est vrai que l'Afrique a enregistré une hausse de contamination fin mai/début, juin de 20% en comparaison avec fin avril/début mai, s'il est vrai qu'il manquait le 24ème qualifié qui sera connu à l'issue des deux confrontations entre la Sierra Léone et le Bénin, la nouvelle a suscité des interrogations et des commentaires alarmistes. Parce que le report intervient après la visite d'inspection de la CAF, conduite par le directeur des compétitions Samsun Adamu du 9 au 12 mai et qu'une autre est annoncée, il n'en fallait pas plus pour que les sceptiques voient la menace du retrait de l'organisation de la compétition au Cameroun. Le grain de sel a été ajouté dans la sauce du pessimisme par le site algérien d'informations, « La Gazette du Fennec ».

Formel démenti

Dans un article intitulé : « le Maroc force la Can 2021 à voler au Cameroun », le site écrit : « Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football et 2ème vice-président de la CAF, active son lobby pour convaincre les membres influents de l'instance pour l'attribution de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations au Royaume chérifien ». Dans un autre article, le site revient à la charge en indexant cette fois l'Algérie de vouloir « chiper » la Can au Cameroun. Selon « La Gazette du Fennec », le président de la Fédération algérienne de football Amara Charaf Eddine aurait déclaré au cours de l'assemblée générale du comité olympique et sportif algérien : « Si le Cameroun se retire de l'organisation de la Can 2021, nous consulterons les autorités sur la possibilité pour l'Algérie d'organiser cette compétition ».

La Fédération algérienne de football a réagi en démentant l'information : « Le président de la Faf n'a à aucun moment déclaré que l'Algérie allait remplacer le Cameroun en cas de retrait de ce pays pour organiser la compétition à échéance retenue ». Le formel démenti a été bien reçu mais le mal était fait.

L'art de se faire peur

Au cours de son point de presse, à l'issue de sa visite au complexe sportif d'Olembe le 9 juin 2021, le ministre des Sports et de l’Éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi a rassuré l'opinion publique sur la capacité du Cameroun à organiser la compétition. Selon lui, la Can 2021 est un acquis pour le Cameroun et se déroulera bel et bien sur le territoire camerounais. Le président de la Fecafoot, Seidou Mbombo Njoya sur Twitter, se veut aussi rassurant : « La Fecafoot est mobilisée aux côtés de l'État pour faire de cette fête du football, une grande première en Afrique, ainsi que le souhaite Patrice Motsepe, le président de la CAF ».

Malgré les assurances, le pessimisme gagne du terrain. Le public camerounais qui a l'art de se faire peur et qui est adepte de l'auto flagellation pointe du doigt le retard dans la livraison du complexe sportif d'Olembe, l'inadaptation des infrastructures hôtelières aux exigences de la CAF, l'état défectueux du réseau routier. Pour les pessimistes, la raison évoquée par la CAF, en parlant de la pandémie du Covid-19, pour justifier le report du tirage au sort des groupes de la phase finale de la Can 2021, cache l'intention de retirer l'organisation de la compétition au Cameroun pour la deuxième fois, surtout que le démenti de la Fédération algérienne de football jette un flou quand il précise : « Le choix de remplacer le Cameroun se fera en concertation avec le gouvernement ».

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo