France/Cameroun: Prince Kestamg : GUEYOH Mama en téléchargement légal dès ce week-end
FRANCE :: MUSIQUE

France/Cameroun: Prince Kestamg : GUEYOH Mama en téléchargement légal dès ce week-end

L’artiste, installé à Paris depuis quelques années, annonce le téléchargement légal dès ce week-end sur toutes les plates formes, du titre dédié à celles qui portent et donne la vie. Le clip suivra le 15 juin.

C’est de ses titres phares. Gueyoh Mama (Je t’ai vu ou je te connais Maman en région Bamiléké dans l’ouest du Cameroun), rend hommage à toutes les femmes du monde. « C’est la femme qui donne la vie. Elle la porte comme un trésor inaltérable. La femme est aussi, malheureusement, le plus souvent victime de l’irresponsabilité de certains hommes, guidés par leur égoïsme et leur individualisme, voire par leur folie. J’ai composé Gueyoh Mama pour faire un clin d’œil à toutes les femmes de la planète, pour leur dire que je partage leur combat au quotidien pour l’égalité des droits », confie Prince Kestamg, poursuivant « J’ai eu l’idée de cette chanson, à la mort de ma maman, en octobre 2013, dans un contexte particulier. J’étais à Paris, pour un hommage à Edith Piaf dont on commémorait le cinquantenaire de la mort. Quelques minutes avant de monter sur scène, je reçois un coup de fil de mon frère depuis Djakarta, en Indonésie, m’informant du décès de ma mère », raconte Prince, insistant. « Ça été un choc, mais immédiatement, j’ai fait un parallèle avec la mort de Marcel Cerdan, compagnon d’Edith Piaf, dans le crash du vol Paris-New York, dans l’archipel des Açores, la nuit du 27 au 28 octobre 1949, alors qu’il allait retrouver sa compagne qui se produisait dans un spectacle. J’ai annoncé la triste nouvelle en montant sur scène et le présentateur de la soirée m’a autorisé à prolonger mon passage pour rendre hommage à maman ». Le clip de Gueyoh Mama sort le 15 juin 2021.

« Bientôt un documentaire »

L’artiste, écouté aujourd’hui sur Maxximixx, première radio électro-dance en Israël, tout comme du côté de l’Angola et dans la communauté lusophone à l’échelle mondiale, sans oublier l’Ethiopie, le Sénégal et le Canada, vient de franchir un nouveau palier dans sa conquête du public à l’international. « J’ai mis à profit la période de la crise sanitaire, avec ses mesures de restriction des libertés, pour continuer à travailler, à peaufiner ma stratégie pour toucher le public le plus large à l’échelle de la planète. Ce qui fait qu’en réalité, j’ai vécu le confinement comme une vraie opportunité pour passer un cap », explique encore Prince Kestamg, qui est par ailleurs promoteur de la maison de production APKMS. « Nous venons de terminer le tournage d’un film documentaire racontant les grands moments de ma vie avec ma famille, ma découverte des arts et de la musique, l’artiste que je suis devenu et mes projets à venir. Le film contient plusieurs temps forts dont un entretien que j’ai accordé à un binôme de présentateurs que j’apprécie énormément parce que ce sont des êtres exceptionnels sur le plan humain en plus du professionnalisme qui les caractérise », ajoute-t-il, avant de conclure : « Deux autres titres, Dance Dance Beautifull People et Che Po Demtcha, vont également être bientôt en téléchargement légal sur toutes les plates formes ». On a hâte de pouvoir en un clic accéder à ces titres pour se délecter des sonorité et chansons de cet artiste qui n’est pas seulement un Prince du fait de sa descendance royale.

Lien de téléchargement

https://orcd.co/v1low1p  

Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo