Le rapport de la chambre des comptes sème la panique dans le gouvernement
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Le rapport de la chambre des comptes sème la panique dans le gouvernement :: CAMEROON

Une épée de Damoclès plane sur les membres du gouvernement épinglés par la chambre des comptes de la cour suprême sur la gestion des fonds alloués à la lutte contre le covid19. Depuis le début de leur passage au tribunal criminel spécial, la polémique enfle et l’opinion piaffe d’impatience.

Une indiscrétion fait état de l’aménagement des cellules VIP dans les pénitenciers de Yaoundé. Signe prémonitoire ou simple hasard de calendrier ? Toujours est il que le journal Emergence tranche net «Tous doivent répondre de leurs actes». La chambre des comptes et le Tribunal criminel doivent déterminer les responsabilités tout en évitant de verser dans les règlements de compte politiques. En plus des membres du gouvernement impliqués dans cette affaire de détournement de deniers publics, le Journal La Nouvelle précise «145 prestataires convoqués au Tcs».Ils sont attendus dès ce jour du 24 Mai 2021.

Toute chose que L’Avenir qualifie de Manœuvre. Pour le journal, «Il veut les envoyer à Kondengui». Actuellement, un complot se trame contre ces membres du gouvernement pour les jeter dans la fosse aux lions pour ‘’ malversations ‘’ de fonds de riposte contre le Covid-19. Une dizaine de cellules Vip en cours d’aménagement à la prison de Yaoundé et au secrétariat d’Etat à la défense en charge de la gendarmerie nationale...

Dans cette affaire, le journal Le Soir s’interresse au Ministere de la Recherche Scientifique et de l’Innovation pour s’interroger «Où est passé l’argent du Minresi?». Entre la première dotation d’un milliard douze millions quatre-vingt-neuf mille cinq cent vingt-quatre (1012089524) Fcfa et la deuxième dotation de six milliards cent millions (6100000000) Fcfa, que s’est-il réellement passé?

Finalement et pour L’Anecdote, «L’étau se resserre autour de 12 ministres». Livraisons fictives, détournements de fonds publics, surfacturations, tromperie sur la marchandise sont entre autres griefs mis à la charge de certains membres du gouvernement par la Chambre des Comptes. Acculés par les fins limiers du Tcs, d’autres se défaussent sur leurs collègues et la présidence pour se sortir du guêpier.

Repères, quant à lui s’intéresse au « Jeu des acteurs». Chaque ligne d’audit de la Chambre des comptes, synthèse de mars 2021, sur l’utilisation des ressources du fonds de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus est un scandale! Raison pour laquelle les travaux de la Chambre vont se poursuivre en 2021 et 2020 et feront l’objet de plusieurs autres rapports.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo