Tyrannies privatisées à Yaoundé
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: Tyrannies privatisées à Yaoundé :: CAMEROON

La dernière intervention sycophantique de M. Dzongang au nom du Pr. Kamto (dont il est le conseiller politique) révèle au grand jour ce que nous avons toujours combattu, qui est la domination épistémologique et psychologique du régime de Yaoundé sur la sphère publique, et la connaissance que la dictature ne fonctionne pas que par l’état d’exception et de violence dite légitime. Elle opère également à travers une domination épistémologique et psychologique où le régime façonne et encadre le système politique, au point où y compris l’opposition légitime accepte les termes et les absurdités dans lesquels se joue le jeu politique.

Dans ce cas d’espèce camerounais le régime détermine la fenêtre d’Overton qui est l’éventail des questions qui sont discutées et examinées, et c’est ainsi que le bon sens s’instaure, ce qui conduit à la privatisation de l’État. Ceci explique comment l’État (confondu avec le Parti hégémonique RDPC du dictateur) et le MRC du Pr. Kamto ont tous les deux mal géré la réponse à la pandémie Covid 19.

Nous voyons donc comment le culte de la personnalité puis le messianisme qui dessine en permanence une fatalité historique amènent M. Dzongang à prétendre en mondovision (acclamé dans les réseaux sociaux par une partie écrasante des militants du MRC) que Dieu lui-même a choisi M. Kamto pour diriger le Cameroun. C’est exactement la théorie farfelue que M. Paul Biya, sous le nom de «Nôm Ngui», a creusé dans le cerveau des Camerounais ordinaires.

Ainsi le mimétisme entre le Nom Ngui et Pr. Kamto est complet et parachevé. Nous nageons ainsi ici en plein délire messianique et sectaire…Pas très différent de la délirante flagornerie et courtisanerie qui a définitivement perdu Paul Biya au tournant d’avril 1984.

Car aucune personne ne peut résister à la tentation narcissique de s’assimiler au messie incarné, à force d’entendre des hordes d’ouailles le lui chanter du matin au soir… Même pas Maurice Kamto appelé par ses partisans à la moindre tournure de phrase, je cite : « Président élu » (sans l’être factuellement) ou encore “envoyé de Dieu voire du Seigneur pour sauver le Cameroun”.

Il s’agit malheureusement d’un des vestiges de la culture du parti et de la pensée unique dans l’inconscient général des Camerounais.

Comme l’a affirmé à juste titre Audre Lorde, poète afro-américaine et militante des droits civiques, car les outils du maître- Nôm Ngui – ne démantèleront jamais la maison du maître Nôm Ngui -. Ils peuvent nous permettre de le battre temporairement à son propre jeu, mais ils ne nous permettront jamais de provoquer ou accéder à un véritable changement.

À bon entendeur salut!

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

http://www.cl2p.org 

Vidéo: La Vérité en Face - Guest: Albert DZONGANG, Conseillé du Président du MRC - Dimanche 16 Mai 2021

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo