Le Manifeste du Médiateur Universel: L’APPEL DU DERNIER ACTE TERRORISTE DE KUMBA
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Le Manifeste du Médiateur Universel: L’APPEL DU DERNIER ACTE TERRORISTE DE KUMBA :: CAMEROON

L’exigence d’un Gouvernement de fer avec des hommes construits en acier lourd, pour reprendre les choses en main, garantir la sécurité effective des biens et des personnes, et envoyer les terroristes en ENFER, parce que plusieurs lignes rouges ont déjà été franchies. Une responsabilité historique suprême et ferme.

Si l’histoire devait se répéter et entraîner les mêmes conséquences, alors le gouvernement de la République, le plus haut et le plus puissant de nos compatriotes, en l’occurrence le Chef de l’Etat, ne devrait lésiner sur aucun moyen ni aucune voie, y compris les plus radicaux et la plus dures qui soient, pour restituer son autorité, l’autorité de l’Etat, l’autorité morale du peuple qui est au Cameroun, l’autorité internationale et l’intégrité dans tous les sens du terme de la nation camerounaise.

A Kumba, les mêmes barbares, les mêmes gangs de criminels, les mêmes fous et drogués qui n’ont dorénavant rien de commun avec les aspirations et les légitimes attentes de nos compatriotes des deux régions anglophones, ont incendié un commerce, détruit un investissement, ruiné les efforts d’une vie et installé à nouveau les populations dans la désolation et un certain désespoir.

Non, trop c’est trop. Nous ne fermerons jamais les portes les portes du dialogue, mais il est devenu urgent de passer par le préalable de l’éradication des criminels et des terroristes de tous les noms. Nous avons connu ça à l’Ouest, quand des hordes de criminels et de bandits, spoliaient le nom de l’UPC et se présentaient comme des nationalistes, incendiaient et assassinaient, extorquaient et braquaient.

Le MPDR déclare qu’il nous faut un gouvernement de fer, il nous faut des hommes en acier, il nous faut des moyens, des stratégies et des déterminations absolument supérieurs, exceptionnels, extraordinaires. La République ne saurait se laisser impressionner ou dicter par des voyous, de même le pays ne saurait continuer à compter sur un gouvernement où des gens ne pensent qu’à s’enrichir et travaillent en nocturne contre le pays, ne s’engagent que très peu et ne prennent aucun risque pour monter au front, pour défendre farouchement, ouvertement et résolument un régime qu’ils disent servir.

Toutes les lignes rouges sont franchies, tous les avertissements ont été balayés, et toutes les mises en garde sont passées dans la casserole des pertes globales.

Le MPDR rappelle son attachement au dialogue, mais il ne saurait supporter plus longtemps, la destruction des infrastructures publiques et l’annihilation impunie des efforts des citoyens qui se sacrifient pour construire leur pays.

Le MPDR demande que le Chef de l’Etat donne le ton, enfourche les trompettes pour une fois de la solution irrésistible d’éradication des terroristes, avant que de graves conséquences ne perturbent définitivement, la quiétude de l’Etat, de la République et de la Nation. Il faut secouer le cocotier avec force, au-delà des petites mesures et des caresses de bon père de famille trop humble et trop tolérant.

Le MPDR estime que pour les soutiens connus, et pour les plaisantins politicards qui clament leur arrimage à ces nébuleuses criminelles, ils méritent dès à présent, de subir les affres de tout ce qui dans nos lois, impliquent la sanction de la haute trahison.

C’est cela l’appel du dernier acte terroriste de Kumba.

Vive la République débout et résolument au combat./.

SHANDA TONME

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo