AFFAIRE VOL DE BÉBÉ À BAFIA : AWA MERIGA A ÉTÉ CONDAMNÉE À 8 MOIS D’EMPRISONNEMENT
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: AFFAIRE VOL DE BÉBÉ À BAFIA : AWA MERIGA A ÉTÉ CONDAMNÉE À 8 MOIS D’EMPRISONNEMENT :: CAMEROON

La jeune femme a été reconnue coupable des faits de séquestration, enlèvement, tentative de vol de filiation et tentative d’escroquerie.

La sentence est tombée le 5 mai 2021 devant les tribunaux de Bafia. Quelques mois plus tôt, elle avait été interpellée puis placée à la prison principale de cette ville, pour avoir simulé une grossesse et tenté de voler un bébé, afin d’arnaquer la famille de son petit ami décédé quelques temps auparavant.

Awa Meriga est condamnée à 8 mois d’emprisonnement avec 500 mille francs d’amende à payer. Une décision du juge qui ne satisfait pas sa famille.

«Ce n’est pas une sentence qui nous semble juste par rapport à tous les chefs d’accusation contre elle. Peut-être le juge a tablé sur le fait qu’elle soit une délinquante primaire, puisque c’était la première fois pour elle de se présenter devant un tribunal. Et surtout qu’à un moment donné, elle a fait une sorte de mea culpa», soutient Adrienne Mbassa, la grande sœur du défunt.

Malgré tout, elle dit être en partie consolée car le tribunal a reconnu la culpabilité d’Awa Meriga. «C’est déjà un peu consolateur pour nous. Puisqu’elle a quand même passé quelques temps en prison. On va se contenter de ça et essayer de faire le deuil de tout ça. Sa culpabilité a été reconnue. Même si la sentence ne nous arrange pas, on va essayer d’aller de l’avant question de tourner cette page», dit-elle.

Quant aux complices d’Awa Meriga, elles sont toujours en cabale. Depuis qu’elles avaient été placées en garde-à-vue puis libérées sous caution et sous réserve de se présenter devant le tribunal, elles n’ont plus jamais refait surface.

Les faits

C’est l’histoire d’une jeune femme âgée de 30 ans qui avait escroqué la famille de son petit ami après le décès de ce dernier. Avant sa mort, le jeune Kevin de regrettée mémoire vivait une relation amoureuse avec Awa Meriga qu’il avait d’ailleurs présentée à sa famille étant sur son lit d’hôpital. Seulement après sa mort, cette jeune femme a voulu berner la famille avec une fausse grossesse. Deux semaines après l’inhumation de son défunt petit ami, Awa Meriga a déclaré porter une grossesse de 5 mois, ceci à la grande surprise de la famille. Cependant, cette dernière l’a mise aux petits soins pour qu’elle accouche sans problème.

Curieusement, un jour après avoir annoncé la naissance du bébé, c’est un appel du commissariat qui annonce à la famille du défunt l’arrestation de AWA Meriga, interpellée avec un nouveau-né et accusée de faire partie d’un réseau de trafic d’enfants. La « fausse mère » est écrouée le 23 novembre 2020, puis placée sous mandat de dépôt provisoire à la prison principale de Bafia, le 2 décembre 2020. Après donc y avoir passé 5 mois, elle a été jugée et condamnée à 8 mois d’emprisonnement avec 500 mille francs d’amende. Épilogue d’une histoire digne de film de Nollywood qui a ébranlé toute la ville de Bafia.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo