Liberté de la presse : Le SNJC en mode sensibilisation et pédagogie
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Liberté de la presse : Le SNJC en mode sensibilisation et pédagogie :: CAMEROON

La branche du littoral du syndicat national des journalistes du Cameroun a célébré la journée mondiale de la liberté de la presse à sa façon  par une semaine dite d’écoute, de mobilisation et de sensibilisation.

Le 03 Mai 2021, marquait la 30è édition de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse. Placée sous le thème « l’information comme un bien public », cette journée a servi de prétexte pour la coordination régionale du littoral du syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) pour dérouler une semaine d’activité avec pour objectif la sensibilisation de ses membres.

La SÈMES ou semaine d’écoute, de mobilisation et de sensibilisation qui est à sa deuxième édition était l’occasion pour les équipes du président fraîchement réélu Aristide Ekambi de se rapprocher de plusieurs de ses membres. Dans un premier temps, les membres du bureau régional se sont rendus dans les locaux de plusieurs médias dans la ville de Douala pour distribuer des présents aux journalistes qui y travaillent. ces présents étaient constitués de t-shirt, gels hydro-alcooliques et des cache-nez pour protéger les journalistes du littoral du coronavirus .

Après ce média tour qui s’est étalé sur une semaine , les journalistes membres du SNJC ont poursuivi leur semaine avec une conférence au cours de laquelle Marion Obam la vice-présidente nationale en charge du genre  les a entretenu sur les qualités d’un bon leader. 

Outre cet exposé, les journalistes de la région du littoral ont eu la chance d’avoir parmi eux une pionnière du mouvement syndical en la personne de la doyenne Henriette Ekwe .

A coup d’Anecdotes et de conseils pratiques, celle qu’ on appelle communément Tâta Henriette a su captiver l’attention de ses jeunes cadets professionnels.

La conférence organisée par le SNJC littoral pour ses membres a connu aussi la présence de Mme Mouen Christelle , chef de la brigade régionale d’inspection qui elle aussi a entretenu l’auditoire  constitué des employés de médias sur les thèmes comme le contrat, les règlements de différents entre employeurs et employés et la santé et la sécurité du travailleur.

La deuxième édition de la SÈMES s’est achevée sur une note plus relax avec la marche sportive du Dimanche 02 Mai 2021. Les hommes et femmes de médias  ont marché  dans les artères de la ville de Douala ou plus exactement sur 10km. Un exercice agréable mais aussi très bénéfique pour ces professionnels de la plume et du micro qui ont pu joindre l’utile à l’agréable dans une ambiance bonne enfant.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo