Idriss Deby serait encore en vie si le Tchad était une démocratie.
AFRIQUE :: POINT DE VUE

AFRIQUE :: Idriss Deby serait encore en vie si le Tchad était une démocratie. :: AFRICA

Car c'est la dictature et la présidence perpétuelle grâce à 30 années de fraudes électorales qui ont créé les frustrations et généré la rébellion des FACT au Tchad.

Celle-ci a à son tour entraîné directement ou indirectement la mort atroce de Deby.

Donc   on peut dire sans risque de se tromper que le dictateur Deby est finalement l'une des grosses victimes de la dictature qu'il a nourrit pendant 30 ans à la sauce des fraudes électorales. Il s'agit là d'une sorte de suicide politique.

Pourtant si le Tchad était une démocratie, Deby serait probablement toujours vivant aujourd'hui. Il suffisait qu'il comprenne que la retraite n'est pas une punition et qu'il n'est pas le seul homme capable de diriger le Tchad.

La mort ou la souffrance d'un être humain n'est jamais un événement heureux. C'est pourquoi j'ai une pensée forte pour toutes les victimes de la dictature tuées ou emprisonnées arbitrairement au Tchad, au Cameroun, au Congo et dans toutes les dictatures d'Afrique. Que Dieu fortifie et console leurs familles durement éprouvées.

Les élections justes, équitables, transparentes et l'alternance démocratique à la tête des États ne laissent que très peu de chance à l'existence d’une rébellion armée. Car à quelques exceptions près, la philosophie des rebellions en Afrique est presque toujours la même : "là où l'alternance démocratique est impossible, l'alternance par les armes est possible". C'est dire si on peut prévenir la plupart de ces rebellions par l'ouverture sincère à la démocratie à travers l'acceptation du consensus autour des règles qui régissent les élections et le fonctionnement des institutions. Ce n'est pas de la mer à boire !!

L’Afrique doit absolument se défaire des griffes de ses derniers dictateurs. Ce sont eux les véritables menaces pour la paix et la stabilité de nos pays. De véritables freins au développement de notre continent. L’Afrique n'a aucun avenir sans la démocratie, aucun avenir avec les dictateurs.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo