La CEFDHAC et la COMIFAC en conclave à Douala
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: La CEFDHAC et la COMIFAC en conclave à Douala :: CAMEROON

Quelques membres de ces institutions participent actuellement à l'atelier régional de cadrage et de préparation de la société civile aux échéances internationales prévues en 2021 sur la biodiversité et le climat.

La pandémie mondiale de la Covid 19 continue d'exercer une pression considérable sur plusieurs secteurs d'activité au Cameroun et dans plusieurs autres pays. L'impact de cette pandémie menace de saper tous les progrès enregistrés en matière d'internalisation de la conservation, de la préservation de la biodiversité et de la gestion durable des forêts. La ceeac ayant  parachevé sa réforme et mis en place des organes de la communauté souhaite actuellement passer à la transformation des systèmes de travail qui pourraient limiter les actions autant des gouvernements de la sous régions, des partenaires techniques et financiers que celles des acteurs de la société civile en freinant les agendas.

La 26è conférence des parties à la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 a Glasgow en Ecosse. Ce sera l'occasion pour les parties de s'engager à renforcer leurs ambitions par rapport aux engagements pris à Paris en 2015. C'est donc une occasion unique pour la communauté internationale de s'accorder pour une action mondiale afin de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre sur la planète.

Les pays membres de la Comifac sont parties à ces deux conventions internationales de Rio et doivent par conséquent préparer leurs contributions à ces rencontres internationales et participer activement aux assises afin de s'assurer de la prise en compte de leurs préoccupations et intérêts dans les décisions finales. 

C'est dans ce contexte que la CEFDHAC a organisé cet atelier de réflexion stratégique pour mettre en place les jalons pour la mise en œuvre des recommandations adoptées à Kinshasa et préparer les échéances internationales futures en matière de biodiversité et de climat du 19 au 23 Avril 2021 à Douala. Mouncharou Georges, directeur de la coopération au ministère de la forêt et de la faune ,  Représentant du ministre a des assises de Douala dira à ce propos :    '' les enjeux des changements climatiques aujourd'hui nous interpellent à améliorer les relations entre l'homme et la nature et lorsqu'on se retrouve avec des organisations qui sont prêtes des communautés, nous sommes obligés de le leur rappeler''

Ceci pour rappeler aux participants l'objectif de cet atelier qui est au delà de préparer les échéances internationales futures en matière de biodiversité et climat mais surtout mettre sur pied les jalons pour la mise en œuvre des recommandations adoptées à Kinshasa.

Pour qu'à la fin chaque participant se soit approprié le POPC de la COMIFAC et spécifiquement les axes d'intervention de la société civile. Il sera aussi question de dresser un état des lieux des travaux de préparation en cours pour ces grandes échéances en lien avec la biodiversité et le climat. Enfin , dresser et valider une feuille de route des activités de la CEFDHAC en 2021.
 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo