Vaccination anti-Covid : Le peuple attend le tour de Paul Biya
CAMEROUN :: SANTE

CAMEROUN :: Vaccination anti-Covid : Le peuple attend le tour de Paul Biya :: CAMEROON

Bien que le ministre de la Santé publique ait prêché par le bon exemple hier, 12 avril 2021 en devenant le tout premier camerounais à être vacciné contre le coronavirus, cela paraît toujours insuffisant pour dissiper la peur qui anime la plupart des camerounais sur la nécessité de se faire vacciner contre cette pandémie.

Ils veulent voir le président de la République à l’œuvre. C’est désormais un secret de polichinelle. Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de riposte sanitaire gouvernemental contre le coronavirus, le premier ministre, chef du gouvernement a réceptionné le 11 avril 2021, à l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen, les premières doses de vaccin contre le Covid-19. Il s’agit d’un stock de deux cent mille (200 000) doses du vaccin Sinopharm offert par le gouvernement chinois en vue de l’accompagnement des pays émergents n’ayant pas toujours accès aux mêmes facilités que les pays développés. Immédiatement acquis, la campagne de vaccination a effectivement débuté hier, 12 avril 2021 selon le plan de vaccination mis sur pied par le ministère de la Santé publique. Lequel plan accorde une priorité aux personnels de santé, aux personnes âgées de plus de 50 ans, aux personnes ayant des facteurs de comorbidité (diabète, Sida, Hypertension artérielle…), aux enseignants et aux agents de sécurité avant toutes les autres couches sociales.

Parce que ces vaccins arrivent au moment où les camerounais sont assez réfractaires à la vaccination à cause des campagnes de désinformation qui se sont faites autour du coronavirus, le ministre de la Santé publique, s’est fait vacciner en première position. Manaouda Malachie est ainsi devenu le tout premier camerounais à avoir reçu son vaccin anti-Covid. C’était hier, à Orca, centre de prise en charge des patients du Covid-19. Vaccination après laquelle, le Minsanté a affirmé devant la presse, se sentir bien. Après cette séance symbolique et emblématique, plusieurs médecins se sont aussi vaccinés y compris le directeur de l’hôpital Gynéco de Yaoundé. Seulement, ces différents cas de personnes vaccinées, n’ont pas vraiment suffit pour que les camerounais, dans leur grand ensemble, bottent en touche la théorie du complot longtemps développée et entretenue par des personnes tapis dans l’ombre autour de la pandémie et de la vaccination.

Outre le fait qu’ils continuent de déclarer qu’ils donnent quitus au gouvernement de détourner lesdits vaccins comme ils l’ont fait avec le riz Orca et les 180 milliards de Fcfa à eux confiés par le Fonds monétaire international (Fmi) pour lutter contre le virus, ils réclament surtout que le président de la République se fasse d’abord vacciner. Selon eux, Paul Biya a plus de 50 ans et par conséquent, doit être prioritaire pour se faire vacciner, lui et ses congénères du gouvernement. Une liste des membres du gouvernement devant en bénéficier avant le peuple en circulation dans les réseaux sociaux, a d’ailleurs été dressée par certains internautes et le nom du chef de l’État figure en tête.

Masque

Mais Paul Biya se fera-t-il vacciner pour galvaniser ses compatriotes comme l’ont fait ses homologues du Sénégal, des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne pour ne citer que ceux-là ? C’est cette question qui brûle les lèvres pour le moment au sein de l’opinion. Toutefois, il sied de rappeler que le président de la République a toujours eu un comportement atypique pendant cette pandémie. Prenant le simple exemple du masque, le chef de l’État, qui l’a pourtant conseillé aux camerounais au cours de son adresse à la nation du 19 mai 2020, ne l’a arboré qu’une seule fois.

C’était au cours de la cérémonie de levée de corps de sa sœur ainée, Bidjang née Régine Ngonda, le 12 novembre 2020 à la morgue de l’Hôpital général de Yaoundé. Alors que bien avant, il a reçu, sans porter de masque, de nombreuses personnalités au palais d’Étoudi. Mais ces dernières avaient leur masque bien enfilé aux oreilles. Une image qui laissait croire que le président de la République, considérait le port du masque comme une affaire des autres et que ça ne le concernait pas. Va-t-il alors se faire vacciner comme le réclame son peuple ou alors il considère que ça ne le concerne pas ? Il est sous les feux des projecteurs.

Lire aussi dans la rubrique SANTE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo