Lumumba, Chico Té, Bakayoko, ces Premiers ministres africains morts en fonction
AFRIQUE :: POINT DE VUE

AFRIQUE :: Lumumba, Chico Té, Bakayoko, ces Premiers ministres africains morts en fonction

Les Ivoiriens ont formulé des prières pour Hamed Bakayoko, qui a été inhumé, vendredi, après la grande prière musulmane. Le désormais ex Premier ministre de Côte d’Ivoire entre dans le panthéon des chefs de gouvernement africain morts en fonction. 

La population ivoirienne qui s'est déplacée en grand nombre à Séguéla, fief de Hamed Bakayoko, a joint ses invocations à celles des Imams pour témoigner toute son affection à leur désormais ex Premier ministre. «HamBak», comme on l’appelait affectueusement à la Lagune Ebrié,  a été inhumé dans la stricte intimité familiale. Le nom de Hamed Bakayoko sera désormais gravé au monument des morts de la République ivoirienne, à côté d’autres, comme Amadou Gon Coulibaly, mort en juillet 2020. HamBak l’avait succédé à la Primature ivoirienne. Jamais, la Côte d’Ivoire n’a perdu deux Premiers ministres en l’espace d’une année. 

Mais, un Premier ministre mort pendant qu’il était au service du pouvoir, cela n’est pas une première en Afrique. Il y a 60 ans, Patrice Emery Lumumba, le Premier ministre de la République Démocratique du Congo (RDC), mourait assassiné le 17 janvier 1961. Son exécution a contribué à faire du dirigeant un héros national, mais aussi un symbole de l'espoir déçu des indépendances africaines. Aujourd'hui encore, les circonstances exactes de sa mort demeurent mystérieuses. La responsabilité morale des autorités belges a été retenue, mais aucun coupable n'a été identifié, et aucune condamnation n'a jamais été prononcée. Sa famille et une poignée d'enquêteurs continuent de se battre pour faire éclater la vérité.  Le 30 juin prochain verra le grand retour des «restes» de Patrice Lumumba au Congo. 

En Guinée-Bissau, Francisco Mendes, l’un des personnages les plus marquants de la lutte pour l’indépendance du pays acquise en 1974, meurt dans des circonstances nébuleuses le 7 juillet 1978. Premier ministre depuis 1974, un poste qui lui a permis de faire adopter des politiques de gauche, Francisco Mendes, dont le nom de guerre Chico Té s’est marié en 1973 à Ziguinchor, au sud du Sénégal. Il a occupé le poste de Premier ministre du 24 septembre 1973 jusqu'à son accident de voiture mortel dans des circonstances suspectes le 7 juillet 1978. 

Meles Zenawi, le Premier ministre éthiopien, est mort dans la nuit du 20 au 21 août 2012, à l’âge de 57 ans, aux cliniques universitaires Saint Luc à Bruxelles, où il était soigné. Le chef du gouvernement éthiopien de l’époque avait fait ses dernières apparitions publiques au sommet du G20 au Mexique, puis à la conférence de l’Onu sur le développement durable à Rio. Ambrose Dlamini mort en décembre 2020 occupait la fonction de Premier ministre d’Eswatini. 

En Afrique donc, Hamed Bakayoko n'est pas le premier et seul Premier ministre à mourir en fonction.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo