Messanga Nyamdig : " ils n'ont qu'une seule intention, c'est de m'assassiner "
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Messanga Nyamdig : " ils n'ont qu'une seule intention, c'est de m'assassiner " :: CAMEROON

Le Prof. Pascal  Messanga Nyamdig réagit enfin à son affectation hier à Garoua dans le Nord Cameroun, par le ministre de l'Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo.

En effet, hier, par une décision prise hier, Jacques Fame Ndongo le ministre de l'Enseignement supérieur, le Prof. Pascal Messanga Nyamdig, est mise à la disposition de l'annexe de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l'université de Ngaounderé ; annexe qui se trouve à Garoua, un plus de 1000 kilomètres de Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Déjà vendredi dernier, Pascal Messanga Nyamdig a été relevé de ses fonctions de chef de département de l'Intégration et de la Coopération à l'Institut des relations internationales du Cameroun ( Iric), par le ministre de l'Enseignement supérieur.

Réagissant enfin à son affectation à Garoua, Pascal Messanga Nyamdig donne l'alerte sur un plan visant à l'assassiner. C'est dans un post publié sur les réseaux sociaux, et dont voici l'intégralité.

MISE AU POINT À PROPOS DE MA SITUATION PERSONNELLE ACTUELLE, 

La situation est très grave en ce moment depuis mon audition au SED (Secrétariat d'Etat à la Defense) le 09 mars dernier aucun jour ne passe sans que je ne reçoive des menaces de mort ou des intimidations administratives. Cet acharnement doit s'arrêter car jusque là rien ne justifie une telle hostilité tourbillonante vis-à-vis de moi. J'ai tout donné à mon pays et à mon parti le RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) allant même jusqu'à perdre une partie de ma vue, jusqu'à perdre mon meilleur ami Charles Ateba Eyene et bien d'autres choses sur le champs de bataille politique. A l'heure où je vous écris ces quelques lignes, je vous confirme qu'ils n'ont qu'une seule intention, c'est de m'assassiner... J'ai vraiment l'impression de rêver face à cet acharnement. M'imposer ce qu'ils veulent faire là n'est pas humain.

Charlemagne Messanga Nyamding

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo