Ambassade Cameroun: Quand ça ne va pas, il faut le dire.Mais quand c’est bien, il faut le dire aussi
FRANCE :: POINT DE VUE

FRANCE :: Ambassade Cameroun: Quand ça ne va pas, il faut le dire.Mais quand c’est bien, il faut le dire aussi

« L’ambassade du Cameroun en France a changé », « les usagers sont maintenant respectés », « le service est devenu rapide », « les passeports sont délivrés à moins de trois semaines », « La diaspora camerounaise de France est moins divisée » « la dérive tribale qui avait pignon sur rue disparait de plus en plus » etc…

Tout le monde parle de l’amélioration du service publique dans les consulats du Cameroun en France, de l'apaisement qui règne au sein la Communauté. Mais on oublie parfois que derrière ces changements, il y a un nom, une personnalité, un haut commis de l'État : S.E.M ANDRÉ- MAGNUS EKOUMOU, l’Ambassadeur du Cameroun en France.

Dès son arrivée à Paris, l'homme plante le décor :

« En m’envoyant à Paris, le chef de l’Etat m’a fortement instruit de rassembler tous les Camerounais. De faire de notre ambassade la maison commune des Camerounais. Il n’y a ni BAS, ni Patriotes, ni Nordistes, ni Beti, ni Bamiléké, ni Douala, ni Anglophone. Il y a seulement des Camerounais ». C’est par ces mots que le diplomate a débuté son séjour en France.

C’était le 18 Août 2020. Devant la grande famille diplomatique et consulaire du Cameroun en France.
Dans la même lancée il prévenait également ses collaborateurs  «Je n’ignore guère l’ambiance qui prévaut au sein des diverses structures de la chancellerie et des postes consulaires d’une part; et des rapports de collaboration quelques fois difficiles qui ont mis à mal, à certains égards l’osmose professionnelle à laquelle je vous invite d’autre part. J’en appelle ainsi au sens de responsabilité de chacun, en vue d’atteindre ensemble les objectifs qui ont présidé à notre affectation à nos différents postes ici en France»

Quelques semaines plus tard, à l'issue de la remise de ses lettres de créances au président de la République française, il rencontre les représentants de la grande communauté camerounaise de France pour une prise de contact. Il en profite pour leur dire qu’il est là pour rassembler et apaiser.
Le prenant au mot, certains représentants de la communauté lui ont fait des suggestions et des propositions concrètes. Quelques jours plus tard, celles-ci étaient réalisées.

C’est en ce moment que j’ai réalisé que le vent du changement soufflait et que l'on avait désormais un Ambassadeur pragmatique en France. 

Un homme à l'écoute et très accessible.
 
Quand S.E.M ANDRÉ- MAGNUS EKOUMOU intègre ses bureaux au 73 rue d’Auteuil le 18 Août 2020, la communauté camerounaise en France est au bord de l’implosion. En cause, les positions partisanes pendant l’élection présidentielle et les revendications post-électorales:  Bâtiments diplomatiques saccagés,  Ambassade du Cameroun en France investie à plusieurs reprises par des activistes. Entre début 2019 et Décembre 2020, l’ambassade du Cameroun à Paris subit au moins 15 attaques des activistes , les conflits internes font rage.

S.E.M ANDRÉ- MAGNUS EKOUMOU (Voir photo ci-dessus)  hérite donc d’une ambassade où tout est à refaire et qui doit très vite dérouler les instruments de reconquête du cœur des compatriotes de sa zone de compétence, et rassurer les investisseurs Franco-Camerounais, Français et Camerounais de France, tout en veillant à la bonne relation bilatérale et stratégique Cameroun-France.

En très peu de temps, des résultats palpables sont visibles par tous. 

- réorganisation du service au sein de l’ambassade et des consulats 

- vaste programme de sensibilisation sur la protection de l’ambassade dénommé « protégeons notre maison commune » 

- Renouveau du service public (Amélioration de la qualité rendu aux usagers, placer l’usager au centre des préoccupations en améliorant les prestations)

- rétablissement progressif de la confiance entre les compatriotes et leur mission diplomatique 

- Mise en œuvre des différentes actions : Des groupes de travail interservices, la coordination et l’évaluation hebdomadaire de l'action des différents services qui composent l'ambassade.

-Mise en place d’un service qualité avec l'aide de ses principaux collaborateurs dont le consulgénéral: des horaires d’ouverture des guichets adaptés ; un accueil courtois ; des informations claires ; des délais garantis ; une écoute permanente.
 Une plus grande accessibilité aux services, avec la possibilité de prise de rendez-vous, des réponses claires dans des délais garantis.

À côté de tout cela, S.E.M ANDRÉ- MAGNUS EKOUMOU accompagne les Compatriotes et investisseurs malgré le contexte délétère créé par la covid-19 et les multiples manifestations des opposants. Il a créé un Guichet Unique de la Diaspora pour permettre de négocier en liaison avec les autorités camerounaises, diverses facilités au bénéfice de la dynamique diaspora camerounaise qui doit se transformer en porteuse de projets, et en vecteur de développement économique du pays.
 Il a rétabli le dialogue longtemps fissuré entre les associations et favorise le projet de convergence des diasporas pour canaliser les initiatives, le patriotisme et les énergies. 

Ces actions montrent la bonne volonté de l’ambassadeur et les égards portés aux Camerounais de sa zone de compétence.

L'homme de la rue d'auteuil a le profil de l'emploi.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo