Spectacle du néocolonialisme : De nouveaux billets d’entrée bientôt disponibles.
AFRIQUE :: FRANCEAFRIQUE

AFRIQUE :: Spectacle du néocolonialisme : De nouveaux billets d’entrée bientôt disponibles. :: AFRICA

Depuis une semaine on parle de nouvelles coupures de billets de banque qui seront bientôt disponibles en zone cemac. Une nouvelle qui réjouit pas mal de cœurs.

Il faut dire que si ces nouveaux billets sont agréables à nos yeux, ils sont surtout bons pour les intérêts économiques de la France. Ces billets sont toujours fabriqués à Chamalières en France, 60 ans après les indépendances parce-que l'Afrique noire infantilisée refuse étonnamment de grandir. Du moins une partie cette Afrique.

En Afrique de l'ouest on a osé l'Eco pour remplacer le franc CFA et mettre ainsi fin à plus de 60 années d'escroquerie française. Ce n'est pas encore vraiment ça. L’Eco n'est pas encore sur de bons rails. Mais au moins on voit une prise de conscience à travers cette intention de s'affranchir de la servitude monétaire du franc CFA.

Chez nous en Afrique centrale avec des gens comme Paul Biya, Denis Sassou ou Bongo au pouvoir, on n'a jamais rêvé grand. Sinon d'être le meilleur élève de la France. Avec de tels dirigeants égoïstes, sans ambitions, amorphes et ivres du pouvoir, la servitude monétaire du francs CFA a encore de beaux jours devant elle pour le plus grand malheur de nos économies et de nos peuples.

On nous parle des nouveaux billets et on s'en réjouit comme s'il s'agissait d'une nouvelle monnaie ou d'une prouesse économique. Mais qu’est-ce que c'est que ces nouveaux billets en réalité ?

Ce ne sont rien d'autres que de nouvelles menottes économiques pour les peuples amorphes que nous sommes en Afrique noire francophone. Elles sont quand-même plus belles que les anciennes menottes. Non ?

C'est bon de savourer le neuf, le beau...mais créer une monnaie pour s'affranchir de la servitude monétaire du francs CFA nous offrira un meilleur horizon économique. En plus ce n'est pas de la mer à boire. Le Ghana et le Nigeria l'ont fait et leurs économies ne s'en portent pas mal. Pourquoi pas nous ?

Lire aussi dans la rubrique FRANCEAFRIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo