ROULEAU COMPRESSEUR: MESSANGA NYAMDIG CONVOQUE AU SED "POUR FAUSSES NOUVELLES ET AUTRES"
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: ROULEAU COMPRESSEUR: MESSANGA NYAMDIG CONVOQUE AU SED "POUR FAUSSES NOUVELLES ET AUTRES" :: CAMEROON

Le Professeur des Universités, enseignant à l'Institut des Relations internationales du Cameroun ( Iric), est attendu ce mardi 09 mars 2021, au secrétariat d'État à  la Défense chargé de la gendarmerie ( Sed), siège central de la gendarmerie à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Membre titulaire du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc), Pascal Charlemagne Messanga Nyamdig, est attendu ce mardi  à 10 heures, au service central des Recherches judiciaires du Sed.

C'est du moins ce dont donne connaissance, une convocation du chef d'escadron Dieudonné Biloa, chef du service central des enquêtes judiciaires à la gendarmerie nationale. Selon la convocation émise vendredi dernier par l'officier supérieur de la gendarmerie, le Prof. Pascal Charlemagne Messanga Nyamdig, serait entendu "pour  fausses nouvelles et autres".

Déjà l'opinion s'insurge contre cette convocation qu'on impute aux barons du régime de Yaoundé auxquels le juriste et politologue malvoyant, s'attaque régulièrement et de façon crue, sur les plateaux de télévision, et notamment sur la très visible  chaîne de télévision à capitaux privés Équinoxe de Séverin Tchounkeu.  Des voix s'élèvent déjà pour crier au muselement du dernier haut cadre  "incontrôlable"  du parti de Paul Biya, après la mort du très iconoclaste et très célèbre   Charles Sylvestre  Ateba  Eyene.

"Procès kafkaïen contre Messanga Nyamdig" titre le quotidien Info Matin de Dieudonné Mveng, un organe de presse pourtant très proche du pouvoir de Yaoundé, et soutien à toute épreuve de Paul Biya. Quoi qu'il en soit, l'activisme et le caractère "subversif" de Pascal Charlemagne Messanga Nyamdig, rencontrent  l'adhésion des masses populaires, y compris des militants du Rdpc qui, voient en lui, le seul cadre du parti au pouvoir encore audacieux pour dénoncer certaines pontes du régime.

Seulement, certains critiques se demandent toujours comment avec une telle verve contre son parti, il y est toujours, alors qu'à en croire ses dires, " le Rdpc est le repaire des bandits, des voleurs et des pedés homosexuels et sectaires  qui ont pris le Cameroun en otage, en fossoyant le chef de l'État Paul Biya, par des informations erronées et des mauvais conseils dans la prise des décisions". 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo