In Memoriam: Atangana Eteme Emeran
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: In Memoriam: Atangana Eteme Emeran :: CAMEROON

Atangana Eteme Emeran, acteur engagé pour la justice et l'égalité de longue date, ancien Administrateur Civil Principal Hors-échelle à la retraite. Il a été tour à tour Sous-préfet, Sous-directeur  de l'Organisation du territoire, au Ministère de l'Administration Territoriale, DAG à l'ex Ministère de la Ville et au Minhdu, d’où il a pris sa retraite comme Conseiller Technique N°1. 

Il a par ailleurs été le tout premier Président de la Commission Régionale de Passation des Marchés publics du Centre en 2012; Président de la Commission de Passation des Marchés de l'Iric. ATANGANA Etémé a formé plusieurs promotions à l’ENAM. Pendant plus de 10 ans, il a été le principal animateur de la rubrique du droit sur Camer.be  et son site internet camerlex.com.

Il était l’un des piliers de l'avènement tant attendu d'un Etat de droit au Cameroun. 

Atangana Eteme Emeran, ton décès nous attriste toutes et tous. Tes amis, tes camarades, tes compagnons de combat. Le contact avec toi était facile et jovial. On pouvait toujours trouver un interlocuteur de choix. Bien sûr, tu avais un point de vue acéré sur tout ce qui touche à la vie politique, sociale mais aussi ce qui touche à la culture, à l'histoire, à la manière dont les gens fonctionnent, vivent.

Tu étais un boulimique des contacts sociaux. Celles et ceux qui croisaient ta route ne pouvaient que ressentir la chaleur et le respect que tu dégageais. Tu étais en contact avec énormément de jeunes et compatriotes victimes des injustices diverses dans tout le pays. Ces derniers pouvaient compter sur toi et ta solidarité en cas de coup dur.

Tu étais au front pour défendre le monde des sans voix, ses conditions de vie, la sauvegarde de leurs intérêts. Cela fait longtemps que tu défendais l’idée que les victimes des injustices sont les « essentiels à protéger » de la société.

Pendant des années, tu as mis toute ton énergie à la construction d'un Cameroun uni, prospère. Cela semble aller de soi maintenant, mais sans cette graine que tu as largement contribué à planter, restera un chantier à ne pas abandonner par nous

Un autre engagement important dans ta vie était celui de transmettre tes connaissances aux jeunes. « ATANGANA Êtémé Emeran a été ma première ‘reférence’ en matière de droit, me raconte un jeune compatriote. Il a balayé beaucoup de mes illusions bien naïves en quelques heures de temps. C'est clair qu'il était prêt à consacrer toute son énergie pour la jeunesse. Il a définitivement laissé une marque derrière lui. »

Faire de la place aux jeunes, leur faire confiance, les aider… c’était une priorité pour toi. Non pas comme quelqu’un qui déverse sa « science », mais bien comme celui qui accompagne, qui bouscule quand il le faut et qui soutient toujours. Mais tu étais aussi de ceux qui avaient soif d'apprendre des plus jeunes générations. Tu n’as jamais cessé de t’intéresser, d’apprendre, d’être à l’écoute des jeunes et des nouvelles réalités.

Dire que tu nous manqueras est un euphémisme. Nos condoléances vont à ta famille et tes proches. Nous pensons à la peine de tes enfants, ton épouse et de l'ensemble des membres de la famille avec qui tu t'es construit et qui vivaient autour de toi. Tu serais sans doute aussi le premier à nous rappeler aujourd’hui que les combats sont nombreux et doivent continuer à être menés. Ne t’en fais pas : tes choix, ton souvenir et tes engagements continueront à nous inspirer.

Du fond du cœur, merci docta.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo