SCANDALE : J’AI ACHETÉ UN TEST NÉGATIF DE COVID À 20 000 FCFA
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: SCANDALE : J’AI ACHETÉ UN TEST NÉGATIF DE COVID À 20 000 FCFA :: CAMEROON

L’histoire racontée ci-dessous est celle d’une camerounaise qui a acheté un test covid-19 négatif à 20 000cfa.

Mon nom est Lynda, je suis une camerounaise vivant à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Il y’a deux mois, je suis rentrée au Cameroun pour passer des vacances avec ma famille à Yaoundé. Cela faisait bien des années que je ne l’avais pas vue. Du coup, dès que l’opportunité s’est présentée, je n’ai pas hésité à monter dans le premier avion pour le Cameroun.

Arrivée en fin de séjour, je devais rentrer en côte d’ivoire pour rejoindre mon poste de travail. Je me suis donc soumise à toutes les procédures habituelles incluant la réservation et l’achat du billet d’avion. Naturellement, mesures de sécurité sanitaire obligent, je me suis rendue le 26 février au palais des sports de Yaoundé pour me soumettre au test de la Covid 19.

Au milieu de la centaine de personnes qui comme moi attendaient debout sous le soleil leur tour en rouspétant face aux mauvaises conditions qui entourent les démarches instruites par le minsanté, j’ai finalement réussi à faire mon test.

D’après l’infirmière, mes résultats devaient être disponibles au plus tard le lendemain 27 février à 18 heures. Un numéro vert m’a été communiqué ainsi qu’un numéro WhatsApp via lesquels mes résultats devaient m’être communiqués.

C’est donc sereinement que je suis rentrée chez moi pour boucler les derniers préparatifs liés à mon voyage et faire mes « au-revoir » aux miens.

Le lendemain à 18h, je contacte le numéro WhatsApp pour rentrer en possession des résultats de mon test.

Il faut dire que je devais prendre l’avion le lendemain aux premières heures. La réponse tarde …elle prend des heures, j’attends et personne ne répond. Dans la panique, j’essaie de joindre le numéro vert, pas de réponse.

Je prends néanmoins la route de Douala, « De toutes les façons, ils me donneront sûrement mes résultats avant le voyage » me dis-je intérieurement pour évacuer le stress.

Alors que je suis dans le bus qui m’emmène à Douala, quelqu’un me répond finalement sur WhatsApp…la réponse laconique m’annonce que mon test n’est trouvable nulle part, qu’il serait perdu. Perdu ? Perdu comment ? Sont les premières questions que je formule intérieurement.

La discussion avec mon cyber-interlocuteur s’éternise mais la réponse est toujours la même : On ne retrouve pas les résultats de mon test.

Incapable de me faire à l’idée que je n’aurai pas mon test et que mon voyage serait annulé, je rappelle le numéro vert à plusieurs reprises sans succès, silence radio.

Le 28 au matin, c’est désespéré que je me rends à l’aéroport international de Douala pour prendre mon vol. Je ne sais pas si je vais voyager mais j’essaie quand même…

Un bagagiste de l’aéroport s’approche de moi et propose de me soulager de ma charge.

« Ah mon frère, tu portes même quelle valise, je pars d’abord où ? » Lui dis-je.

Il me questionne sur les inquiétudes et je lui explique que je n’ai pas pu avoir les résultats de mon test Covid. Il me prend alors à l’écart et m’intime d’être discrète. » On peut te trouver un test mais il faut 50 .000 fcfa pour ça » me dit-il. Je lui explique que je suis en train de retourner dans mon pays de résidence et que j’ai dépensé tout mon argent pendant mon séjour avec les miens. Nous poursuivons le marchandage et tombons finalement d’accord sur 20. 000 FCFA.

Il se retire pour passer un appel. Il passe une dizaine de minutes en ligne et reviens vers moi. Je lui remets 20.000fcfa, ma carte nationale d’identité et mon numéro de téléphone. Il me prie d’attendre sur place et s’éloigne un moment. 15 minutes plus tard, il revient avec les résultats d’un test Covid portant mes noms et numéros de téléphone. Le test affirme que je ne suis pas atteinte de Covid.

Je récupère le document mais la peur ne me quitte pas, j’ai des doutes…pour moi, il est évident que je me ferai arrêter…A ma grande surprise, je réussis à franchir le contrôle en brandissant ce faux test…je prends le vol pour Abidjan

Dans l’avion, je ne cesse de me poser des questions et même de culpabiliser. Si tout le monde fait ça alors, il y’a de fortes chances que la pandémie s’étendent chez nous…

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo