Patrice Talon, le nouveau visage des dirigeants qui renient leurs paroles et leurs engagements
AFRIQUE :: POINT DE VUE

AFRIQUE :: Patrice Talon, le nouveau visage des dirigeants qui renient leurs paroles et leurs engagements :: AFRICA

De Patrice Talon à Alassane Ouattara, en passant par Alpha Condé et à une moindre mesure Macky Sall  et Felix Tshisekedi, l’opinion publique africaine se trouve tétaniser par une horde de dirigeants jadis porteurs de valeurs dans l’opposition, mais une fois au pouvoir, ils renient et renoncent à leurs engagements pris de façon solennelle. Le cas de Patrice et sa volonté de briguer un second mandat étant le dernier en date et marque l’actualité de cette début d’année.

Samba Diakite, Enseignant-Chercheur à l'Université de Bouaké en Côte d’Ivoire, explique dans son ouvrage « La déréliction du langage dans le penser politique en Afrique » que « le continent africain est en butte à de nombreuses crises politiques. Ces crises ont pour fondement la déréliction du langage, le non-respect de la parole donnée publiquement. » Il plaide pour le respect des valeurs « Notre sens de l’honneur exige de nous la moralisation de notre penser politique pour re-construire, une société digne de respect de la morale et de l’éthique politique qui passe par le respect des engagements notamment du serment prêté solennellement devant le peuple » .

Le cas Patrice Talon

Le 6 avril 2016, Patrice Talon déclare lors de son discours d’investiture à Porto-Novo, à exercer qu'un seul quinquennat, l’homme était en phase avec ses grandes promesses de campagne. Cette déclaration faite devant le peuple a été tout simplement renié quelques années plus tard, car le président Talon est candidat à sa propre succession dans un processus électoral où il a pris le soin à l’instar de Alassane Ouattara de choisir ses challengers et d’éliminer ses principaux opposants.

Celui qui s’engagea à faire un seul mandat de 5 ans, a malheureusement au fil des années passé au pouvoir, étiolé et le 15 janvier 2021, l'ancien roi du coton devenu président a annoncé qu'il se portait candidat à un second mandat le 11 avril 2021, comme il y est d'ailleurs tout à fait autorisé. Un reniement de sa parole de son serment et de son engagement solennel. Il a pris goût du pouvoir.  Amadou Hampâté Bâ écrivait « Le pouvoir est comme l’alcool. Après le premier verre, on est joyeux comme un agneau. Au second, c’est comme si on avait mangé du lion. On se sent si fort qu’on accepte plus d’être contesté. On veut tout imposer à tout le monde comme le lion dans la savane. Au troisième, on est comme le cochon, on ne peut faire que des cochonneries. »

L’ engagement de faire un seul mandat, Patrice Talon l’avait pris en tant que candidat, rassurant en 2016 ses partenaires politiques et en allant même au-delà. Il en parle dans son discours d’investiture en tant que président de la République élu, le 6 avril 2016 faces au monde entier à Porto-Novo, comme nous l’avons souligné ci haut .

Cinq ans plus tard, Patrice Talon renie purement et simplement sa parole. Faute de perspectives ou par peur d'avoir à payer leurs crimes commis avec l'immunité acquise grâce à leurs fonctions, certains présidents africains ont cherché à s’accrocher au pouvoir, parfois par la force des armes. D’autres se sont abstenus d’organiser des élections sous différents prétextes, économique, sécuritaire ou sanitaire, pour éviter une passation pacifique du pouvoir à un successeur.

Tripatouillages constitutionnels

Paul Kagamé, Yoweri Museveni, Alassane Ouatarra, Denis Sassou Nguesso, pour donner le change à une communauté internationale de plus en plus exigeante en termes de démocratie et de respect de la légalité, ont eu recours à ce que l’on appelle communément « des tripatouillages constitutionnels ». Talon qui a fait pareil a usé de tous les contours pour demeurer le seul maître du jeu.

C’est donc en Afrique francophone que l’on retrouve les les présidents spécialistes en reniement de la parole. Patrice Talon, venu pour transformer la classe politique est devenu la plus parfait illustration de cette nouvelle philosophie politique.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo