1,2 milliards pour dédommager des coachs en 5 ans
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: 1,2 milliards pour dédommager des coachs en 5 ans :: CAMEROON

La Commission de discipline de la Fifa vient de saisir la Fécafoot pour qu’elle paye près de 207 millions FCfa à Clarence Seedorf, avec un délai du 11 mars 2021.

Le Cameroun a généralement mal à se séparer de ses sélectionneurs nationaux à l’amiable et sans histoires. La dernière qui a rebondi est celle de Clarence Seedorf, l’ancien sélectionneur des Lions Indomptables, limogé immédiatement après l’élimination du Cameroun en quart de finales à la Can Egypte 2019. Depuis le 11 février 2021, la Fécafoot a été saisie par la commission de discipline de la Fifa, en vue de payer le montant de 316.000 Euros, soit 207 millions FCfa environ à Clarence Seedorf, à la suite d’une décision de la Commission du statut du joueur où le technicien néerlandais avait déposé sa plainte. Cette commission de discipline de la Fifa, selon nos informations, avait donné un mois au Cameroun pour payer cette somme à Seedorf. 

Soit, jusqu’au 11 mars prochain. Une source proche de la Fécafoot, indique que c’est le ministère des Sports qui devrait payer cette somme, en vertu du décret de 2014. Mais, que la Fécafoot a fait son devoir de saisir le ministère des Sports sans suite. « Dans ce contrat de Seedorf avec le Cameroun, il y a une disposition qui indique que si on venait à le rompre avant l’échéance, on devrait payer à Seedorf un an quatre mois. Au moment où on rompt le contrat, on lui a déjà payé un an de salaire. On doit obligatoirement lui payer quatre mois de salaire pour être quitte. Ce que le Cameroun ne fait pas, parce que lorsque son contrat est rompu, il part et va se plaindre auprès de la Fifa. Il dit que non seulement on doit lui payer les quatre mois, mais aussi des dommages intérêts, pour la publicité médiatique qui a été faite autour de son nom pendant cette période, et telle qu’il n’a plus jamais réussi à trouver un autre contrat. Il a demandé donc, plus de 1,3 milliard FCfa de dédommagement », explique notre informateur. 

« Quand il demande cela, la Commission du statut du joueur de la Fifa lui donne partiellement raison. Mais le déboute dans sa prétention de payement de dommages intérêts. En octobre, la Commission du statut du joueur a écrit à la Fédération de payer les quatre mois, avec des pénalités », apprend-on. A la date du 11 mars, si la somme de 207 millions FCfa n’est pas payée à Clerence Seedorf, le Cameroun risque une sanction pouvant aller jusqu’à sa suspension à la participation à toutes les compétitions de la Fifa. Le duo Clarence Seedorf et Patrick Kluivert n’a pas fait deux années à la tête des Lions Indomptables du Cameroun comme sélectionneur et adjoint. L’on se souvient que leur contrat rompu le 16 juillet 2019 par Seidou Mbombo Njoya, à lors président de la Fécafoot. 

Les deux Néerlandais étaient arrivés au Cameroun le jeudi, 09 août 2018 en vue de la signature de leur contrat. La cérémonie de signature de ce contrat d’une durée de 4 ans, avait connu un retard énorme au point de se tenir à 2h15 mn au petit matin de vendredi 10 août 2018 et présidée par Pierre Ismaël Bidoung Mkpwatt, le prédécesseur de narcisse Mouelle Kombi, l’actuel ministre des Sports. 

Avant Clarence Seedorf, il y a eu le Belge Hugo Broos, champion d’Afrique 2017 avec les Lions Indomptables. Lui, dont le contrat avait été aussi rompu par la Fécafoot, comme celui de Seedorf et à qui la somme de 114 millions FCfa avait été payé. Le plus gros montant a été celui payé à l’Allemand Volker Finke après la Coupe du Monde Brésil 2014. Le Cameroun avait déboursé 700 millions FCfa pour dédommager le technicien allemand. L’on se situe là à près de 1,2 milliards FCfa dépensés en cinq ans, pour des ruptures de contrats qu’on aurait pu éviter.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo