Les recteurs au secours du gouvernement pour apaiser  les tensions sociales
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Les recteurs au secours du gouvernement pour apaiser les tensions sociales :: CAMEROON

La Session extraordinaire de la  Conférence des Chefs des  Institutions Universitaires ( CONCIU ), tenue vendredi dernier à Yaoundé,  propose au gouvernement, l'ouverture des postes d'enseignants d'université d'État, aux  enseignants fonctionnaires, dans le cadre du remplacement numérique ( enseignants morts, démissionnaires ou admis à faire valoir leurs  droits à la  retraite) dans les huit universités d'État du Cameroun. 

La mesure proposée au gouvernement par la Conférence des recteurs des universités d'État, travaux présidés le 19 février 2021 à Yaoundé par le Prof. Maurice Aurélien Sosso le recteur de l'Université de Yaoundé 1 et président de la CONCIU, fait suite à la décision du gouvernement, d'écarter les fonctionnaires titulaires du Doctorat ou du PHD ( exception faite des fonctionnaires des secteurs médical, pharmaceutique et biomédical), de la deuxième phase ( en cours ) du recrutement d'un peu plus de 500 Assistants d'université. Le chef de l'État, Paul Biya  a en 2018, ordonné  le recrutement spécial de 2000 titulaires de Doctorat ou de PHD, comme Assistants. La première vague n'a souffert d'aucune discrimination. Il fallait juste être titulaire du diplôme, et ne pas être âgé de plus 45 ans, pour, être enrôlé selon les places disponibles, et selon  les équilibres sociologiques.

Ce qui n'est pas le cas de la deuxième vague où le Premier ministre a décidé ( par mesure sociale), d'exclure les fonctionnaires. Mais dans un souci d'apaisement sociale, les recteurs  des huit universités d'État, amenés par leur doyen et très expérimenté Maurice Aurélien Sosso le recteur de l'Université de Yaoundé 1 et président de la CONCIU, proposent au gouvernement, le recrutement des enseignants fonctionnaires ( primaire, secondaire et supérieur), comme Assistants, dans les universités d'État, et ce, dans le cadre du remplacement numérique. Une mesure qui apaise les tensions sociales, et dissuade donc de la manifestation de protestation prévue ce vendredi.

D'autre  part, la CONCIU propose l'adoption d'un statut spécial harmonisé pour les  personnels de sécurité des universités d'État, de même qu'elle s'aligne à l'augmentation des salaires des personnels d'appui décidée par Paul Biya le chef de l'État.

Découvrez plutôt l'intégralité du communiqué final de la session extraordinaire de la CONCIU, signé du Prof. Maurice Aurélien Sosso, président de ladite l'organisation et recteur de l'Université de Yaoundé 1.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo