Patrice Melom ( DG port de Kribi ):  "Nous avons accueilli plus de 1000 navires en 03 ans"
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Patrice Melom ( DG port de Kribi ): "Nous avons accueilli plus de 1000 navires en 03 ans" :: CAMEROON

Samedi dernier, a eu lieu à Kribi dans le département de l'Ocean ( région du Sud Cameroun), la cérémonie d'inauguration de la toute première usine d'assemblage d'engins lourds du génie civil. Un investissement privé  de l'entreprise Tractafric Equipment. L'usine est basée à zone industrialo portuaire de Kribi.

Une cérémonie qui a donné l'occasion au directeur général du Port Autonome de Kribi ( PAK), Patrice Melom, de présenter la structure qu'il dirige, et d'en dresser  le  bilan, présenter les projets en cours de réalisation, et annoncer les perspectives. De Patrice Melom, nous apprenons que la circonscription géographique du PAK va de l'embouchure du Nyong à l'embouchure du  Ntem, pour ce qui concerne son domaine maritime ; et des milliers d'hectares pour ce qui est de son domaine continental. Selon le directeur général du Port Autonome de Kribi, une importante partie du domaine est mis à profit pour aménager une zone logistique et industrielle au profit des investissements de tous genres.

En somme, le bilan du Port Autonome de Kribi est élogieux, nettement positif et très prometteur. Les projets en cours de réalisation, tout aussi porteurs de prospérité ; les perspectives, sujet d'espoir.

Camer.be vous propose quelques morceaux choisis de l'adresse du directeur général du Port Autonome de Kribi,  Patrice Melom, lors de la cérémonie d'inauguration de l'usine d'assemblage des matériels et engins lourds du génie civil de Tractafric Equipment samedi dernier, par le ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi.

 "Je voudrais saisir cette belle occasion qui nous réunit en ce lieu, pour féliciter le groupe Tractafric  qui procède aujourd'hui à l'inauguration dans la zone logistique et industrielle du Port Autonome de Kribi, d'une unité d'assemblage d'engins du génie civil. Je félicite Tractafric non seulement pour l'important investissement consenti, mais aussi pour la confiance faite au Port Autonome de Kribi, en sollicitant une parcelle de sa zone industrielle aujourd'hui mise en œuvre."

" Les résultats à date sont particulièrement satisfaisants, courant 2020, notamment le 18 novembre dernier, nous avons eu le plaisir d'accueillir la millième escale navire au port de Kribi. Plus de mille navires en juste trois ans, manutentionnés en toute sécurité, avec une cadence de 21 à 24 mouvements par portique et par heure, qui est une des meilleures réalisées dans le golfe de Guinée, dans un milieu aussi concurrentiel et compétitif qu'est celui des ports dans la sous-région. Il faut le reconnaître et le dire : c'est très encourageant. Nous espérions 376 navires en 2020 et malgré la pandémie sanitaire à Covid- 19, notre objectif a été dépassé, s'établissant à 457 escales. La belle progression en termes d'accueil navires a naturellement une incidence positive sur le Trésor public du Cameroun. A titre d'illustration, les recettes douanières du Secteur Sud II couvrant essentiellement le port de Kribi sont désormais d'au moins huit milliards  de FCFA par mois."

" La mise en exploitation du port de Kribi a été accueillie par la communauté nationale et les investisseurs internationaux comme la mise en œuvre effective du pôle industrialo portuaire de Kribi, projet emblématique du programme des Grandes Réalisations. Ce méga projet d'un port industriel de référence dont la deuxième phase de construction est aujourd'hui à 25% de réalisation, vise à bâtir en plus de multiples installations portuaires modernes ( terminal hydrocarbure, terminal méthanier, terminal minéralier, port de pêche), une zone industrielle devant se développer sur environ 20 000 hectares de terrains ; une zone urbaine sur 4 000 hectares ; et un réseau d'infrastructures de grande qualité ( autoroute), chemin de fer, fibre optique, ligne électrique à haute tension etc )."

" En ce 23 janvier 2021, il est loisible de constater que le défi posé par la réalisation de ce projet par son ampleur, sa complexité, les financements qu'il requiert et la grande transversalité qu'il implique, le défi disais-je, est pratiquement sans équivalent dans l'histoire du Cameroun. "

"C'est l'occasion de signaler que la première tranche opérationnelle de la zone industrialo portuaire de Kribi se développe sur une centaine d'hectares de terrains aménagés par les soins du Port Autonome de Kribi lui-même, dont une vingtaine occupée par des parcs à bois en exploitation ; une autre vingtaine qui verra le jour d'ici la fin d'année 2021 pour rendre disponible plus de 30 000 mètres carrés d'entrepôts. Nous avons une usine de transformation de fèves de cacao sur six hectares en exploitation depuis le dernier trimestre 2020, une cimenterie sur douze hectares qui devrait être mise en service entre fin 2021 et début 2022; une usine de montage d'appareils électroménagers, de transformation de blé et de fabrication de produits agroalimentaires et cosmétiques sur un site de vingt hectares qui devrait être opérationnelle dans un délai maximum de trente-six mois."

" Hormis ces projets industriels et logistiques, nous avons des centaines de demandes de partenaires industriels camerounais, de la sous-région Afrique Centrale et des autres continents. Tout ceci est bien le marqueur que l'attractivité et la compétitivité du port de Kribi vont croissantes. Aujourd'hui déjà, les emplois directs et indirects offerts sur la place portuaire sont estimés à près de  2000  postes. Avec le développement en cours, ce chiffre va évidemment se multiplier au fil des temps.

Kribi est désormais le lieu indiqué. Y développer vos activités vous permettra de satisfaire vos clients et apportera beaucoup de satisfaction à vos partenaires financiers, à la communauté portuaire de Kribi ainsi qu'à tout le Cameroun. En ce qui concerne le Port Autonome de Kribi, je tiens à vous rassurer que nous mettrons tout en œuvre pour donner satisfaction entière et répondre favorablement aux attentes de toutes les parties prenantes."

Avec un bilan élogieux et avec des perspectives porteuses de prospérité pour la communauté locale en particulier, le peuple camerounais en général, des opérateurs économiques, des investisseurs de tous bords, le Port Autonome de Kribi compte incontestablement parmi les fleurons du programme des Grandes Réalisations du chef de l'État Paul Biya. C'est ainsi qu'en toute objectivité et intégrité, Patrice Melom le directeur général du Port Autonome de Kribi, peut être présenté comme ce grand manager qui a su transformer cette infrastructure portuaire, en un véritable projet de développement qui, devra donner un véritable coup de pouce à l'ambition du Cameroun d'accéder à l'émergence à l'horizon 2035.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo