Scènes de vol électoral et d'immortalité obscène à Kampala
OUGANDA :: POINT DE VUE

OUGANDA :: Scènes de vol électoral et d'immortalité obscène à Kampala :: UGANDA

Avec les récentes élections générales en Ouganda, le CL2P remarque des scènes récurrentes de vol électoral et d'immortalité obscène à Kampala. Le régime de Museveni a du mal à expliquer la transparence des résultats, en particulier dans les villes rurales, au moment où l’Internet a été délibérément fermé. L'opposition quant à elle dit avoir la preuve du bourrage des urnes.

Pendant ce temps, le chef de l'opposition, Bobbi Wine, est actuellement assigné à résidence et soumis à des actes de torture physique et intellectuelle. Comme au Cameroun, on se demande pourquoi les «démocrates» qui prétendent avoir largement gagné le vote populaire, avec des scores Soviétiques, instaurent aussitôt la loi martiale après leur forfait électoral et emprisonnent l’opposition? La réponse est que ces dictateurs permettent aux gens de voter dès lors que leurs votes ne sont pas comptés, ce qui explique les écarts publiés généralement après la déclaration martiale et les véritables résultats des élections sortis des urnes.

De même, le Vieux Lion, Yoweri Museveni, 76 ans et au pouvoir depuis 1986, joue clairement dans la même ligue que les dictateurs sanguinaires d'Afrique centrale et partage avec eux cette obsession de l'immortalité obscène qui signifie le désir d'être président à vie tout en jouant de façon cosmétique au jeu démocratique, puis leur difficulté à cacher leur instinct autoritaire en démolissant les structures des oppositions établies.

Cependant ce que les dictateurs et leurs sycophantes semblent oublier, c'est que les relations coercitives ne fonctionnent pas dans un monde globalisé et ce qu'ils ont toujours pensé acquis à propos du pouvoir s'effondre maintenant dans un monde où les jeunes Africains s'appuient sur des technologies perturbatrices pour contester le système autocratique dominé par une stricte hiérarchie de commande et de contrôle à sens unique de haut en bas.

Nous vivons donc maintenant dans des cadres de réseaux complexes, où progressivement, les gens ordinaires en viennent à comprendre le manque d'opportunités et l'oppression dont ils ont souffert sous la thésaurisation du pouvoir et de la richesse mal acquise; puis l'opportunisme éhonté d'une élite politique corrompue utilisant l'argent public détourné pour corrompre le système politique qui est censé rééquilibrer et offrir une alternative crédible aux régimes totalitaires en place.

La trajectoire pourtant plus large et claire, elle tend indéniablement vers la fin. Et aucune part du culte de l'immortalité obscène n'arrêtera l'arc de l'univers moral qui est long mais penche inéluctablement vers la justice comme nous l'enseigne le Dr Martin Luther King.

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques - CL2P

http://www.cl2p.org 

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo