Patty Bebe "L'HISTOIRE DU KAMERUN S'ECRIT AVEC LE PCRN!"
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: Patty Bebe "L'HISTOIRE DU KAMERUN S'ECRIT AVEC LE PCRN!" :: CAMEROON

Le 06 décembre est désormais une date historique pour le Kamerun.

D'un, parce que se sont tenues les premières élections régionales et les dernières de la série complétant la mise en place de toutes les institutions de la République du Cameroun démocratique et inclusive prévues par la Constition de 1996. C'EST UN MILESTONE!

De deux, parce que le 06 décembre révèle l'existence tant attendue d'une alternative politique sérieuse, désormais incarnée par le Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale et son Leader, l'Hon. Cabral Libii.

Ce parti est celui sur qui sont rivés tous les yeux, braqués tous les projecteurs, destinées toutes les projections et parfois des projectiles.

En sciences politiques basées sur la grande Civilisation Africaine, cela s'appellait une REINVENTION SOCIALE.

Oui, le Kamerun se réinvente à travers le PCRN, les pronostiques s'ouvrent et les yeux de chaque kamerunais brillent à nouveau.
Ils brillent de joie, d'espoir, d'excitation et d'expectations. Le Kamerun revit désormais et c'est de bonne augure.
Dès ce moment, toute désillusion sera entendue à 10000 lieux parce qu'elle sera vue comme un espoir qui s'effrite par des impatients, mais comme une opportunité pour ceux dotés d'une force mentale et spirituelle conséquente.
Personne n'a jamais promis que ça sera une balade de bizounours. La construction mentale post-coloniale s'est lourdement investie pour que ça ne soit jamais facile. Au contraire!

Cependant, la politique est un art. Un artiste est patient. Sans patience, il livrera une oeuvre de mauvaise qualité. En politique l'eau ne coule pas comme au baccalauréat kamerunais même si la bière coule comme à Deido et les billets de banque sous la table comme en Sicile.
Chaque désillusion disais-je alors est l'opportunité de réajuster sa monture, de jauger l'escalier pour s'assurer de son encrage en sol et rassurer que la maison Kamerun que nous avons décidé de bâtir des mains encore peu habiles ne s'écroule jamais.

Le PCRN est une armée de bâtisseurs qui accepte librement d'être jugé au pieds du mur. Elle a des maîtres d'ouvrage, des architectes, des charpentiers, des frappeurs de briques, des installateurs sanitaires, électriciens, des plombiers, des jardiniers, des designers d'intérieurs, des peintres de fresques, des gardiens du temple,... chacun apporte sa petite pierre à l'édiffice.

Individuellement au départ et désormais en équipe. Parce que c'est désormais en tant qu'équipe que nous nous définissons au sein du PCRN. La victoire d'un est celle de tous; l'erreur d'un est assumée par tous et chaque fois qu'il y a une erreur nous joignons tous nos mains pour la corriger afin que la maison Kamerun que nous bâtissons désormais repose sur une fondation solidement posée et ne s'écroule jamais.

Le 06 décembre est donc historique pour nous, car il a donné à chacun de nous de constater que LE CODE ELECTORAL N'EST PAS LA PANACEE.

La panacée c'est les hommes, la fidélité à leur engagement et leur volonté. C'est une grande victoire!
C'est d'autant une grande victoire de constater que le Kamerun vit et respire au nom du PCRN.

Merci pour cette marque de confiance à notre Grand Parti.
Sachez par ailleurs qu'on ne perd pas ce qu'on n'a pas et on fait ce qu'on n'a jamais fait pour obtenir ce qu'on désire.
Nous désirons un pays démocratique et "Un Cameroun Qui Protège Et Qui Libère Les Energies"? Allons l'obtenir!
Les pages glorieuses du Kamerun s'écrivent avec nous, le PCRN. Le reste n'est que la panique et le bruit des sandales usées des hommes du passé.
Réjoignez-nous et ensemble allons ceuillir la lune pour nous tous et les générations futures.
Nous en sommes capables!

P.S.: Si la corruption de l'électeur fonctionne encore au Kamerun, c'est parce qu'il y a peu d'électeurs. Imaginez le mal qu'aura l'actuel parti-état à corrompre 15 à 20 millions d'électeurs.
Dès le 02 janvier 2021, inscrivons-nous massivement sur les listes électorales. C'est chaque Kamerunais qui détient dans ses tendres mains, le sors du Kamerun.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo