Camer.be
CÔTE D'IVOIRE :: Présidentielles 2020: Guillaume SORO éligible selon la Cour africaine des droits de l’Homme :: COTE D'IVOIRE
 
CÔTE D'IVOIRE :: POLITIQUE
  • Camer.be : Hugues SEUMO
  • mardi 15 septembre 2020 19:19:00
  • 2014

CÔTE D'IVOIRE :: Présidentielles 2020: Guillaume SORO éligible selon la Cour africaine des droits de l’Homme :: COTE D'IVOIRE

La Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples vient d’annuler la condamnation prononcée contre Guillaume Kigbafori SORO et le déclare éligible à l’élection présidentielle d’octobre 2020

Dans l'affaire " Guillaume Kigbafori Soro et autres contre la République de Côte d’Ivoire", la Cour ordonne de " surseoir à l'exécution de tous les actes pris à l'encontre du requérant Guillaume Kigbafori Soro subséquemment à l’ordonnance du 22 avril 2020 jusqu’à la décision de la Cour sur le fonds". Elle exige surtout de l’État de Côte d’Ivoire de " prendre toutes mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant le requérant Guillaume Kigbafori Soro de jouir de ses droits d'élire et d’être élu notamment lors de l’élection présidentielle d'octobre 2020".

Enfin, la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples attend des autorités ivoiriennes qu'elles fasse un rapport, dans un délai de 15 jours, sur la mise en œuvre des mesures provisoires ordonnées dans cette décision.

L’ancien Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne a été reconnu coupable de recel de deniers publics détournés et de blanchiment de capitaux. Il a été condamné à 20 ans de prison ferme, 4,5 milliards de F CFA d’amende, et à la privation de ses droits civiques pendant cinq ans.

Une condamnation qui a valu la radiation du président du mouvement politique Générations et peuples solidaires (GPS)de la liste électorale et par conséquent l’invalidation de sa candidature à la présidentielle du 31 octobre 2020 par le Conseil Constitutionnel.

Le gouvernement ivoirien a «retiré sa déclaration de compétence» à la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples en avril 2020 et de ce fait,  ne s'interesse plus depuis lors de ses  décisions.

15sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo