Camer.be
CAMEROUN :: Njombe-Penja : Le maire Kingue Paul Eric sème le trouble :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • L'Equation : Stella Fodjo
  • lundi 29 juin 2020 00:05:00
  • 1581

CAMEROUN :: Njombe-Penja : Le maire Kingue Paul Eric sème le trouble :: CAMEROON

Violence, voies de faits et trouble de jouissance sont les maux reprochés à l’exécutif municipal depuis son incursion de façon abusive et agressive dans une carrière de pouzzolane à Djoungo dans la circonscription de Mombo, le 1er juin 2020.

Une exploitation de carrière appartenant à Cimencam, dirigée par M. Kono Antoine dans la localité de Njombe-Penja a récemment reçu les foudres de Kingue Paul Éric, maire de la commune, au point où les employés de cette carrière ont désormais peur de vaquer à leurs activités quotidiennes. C'est pour taire le problème que le responsable en charge de l’exploitation a déposé une plainte auprès du procureur de la République du tribunal de Première Instance de Mbanga, demandant l'intervention de l'instance.

Dans la plainte parvenue à notre rédaction, M. Kono Antoine explique clairement les faits. Il indique que c’est dans la journée du 1er juin 2020, aux environs de 12h25 minutes, pendant que ses employés vaquaient paisiblement à leurs occupations, le maire de la commune, Paul Eric Kingue a fait irruption au sein de la carrière en compagnie de 25 autres personnes non identifiées, brutalisant les employés. Il souligne que plusieurs de ses employés ont copieusement été embrochés, notamment le conducteur d’engin Caterpillar, le nommé Tcheumanack Tchouam Jules, M. Nyia Vincent et Issayakou Moussa, respectivement chauffeurs d’engins lourds dans la carrière.

Dans la lettre aussi, le responsable de l’exploitation explique aussi qu’en plus du désordre engendré, l’exécutif municipal a ordonné l’arrêt des travaux. Un dommage qui impacte considérablement sur les revenus de l’entreprise. Il fait savoir que c'est à la suite de l'intervention des autorités de la localité de Mombo, notamment du sous-préfet de Mombo, accompagnés pour la circonstance du commandant de Gendarmerie de la Brigade, du commissaire spécial de Mombo, du maire de la commune de Mombo et du chef du village Djoungo-Rail que le climat s’est apaisé. M. Kono Antoine laisse entendre que le maire Paul Eric Kingue quittera l’exploitation tout en promettant de revenir.

Une situation alarmante qui nécessite l’intervention dans les plus brefs délais du procureur afin que justice soit faite. Le propriétaire de l’exploitation souhaite redémarrer ses activités quotidiennes en toute quiétude et appelle à la bonne compréhension de M. le procureur afin que le problème soit résolu. Il rappelle aussi que la carrière est exploitée depuis par sa société plusieurs années. Aucun acte encore moins argument ne peut justifier le geste posé par Paul Eric Kingue, magistrat municipal de la commune, celui qui devrait servir d’exemple à toutes les populations.

Comment expliquez aujourd’hui, qu’un maire qui jouit de toutes ses facultés mentales puisse résoudre un problème par la force au point de violenter de pauvres innocents? Où est donc passé l’esprit passif d’un bon élu local ? Des questions qui ne cessent de troubler les populations et chefs d’entreprises. Conclusion, Paul Eric Kingue n’a plus de bon sens. Peut être avait- il raison, mais sa façon d’agir et de réagir face à une difficulté démontre à suffisance qu’il n’est plus en mesure de gérer une telle localité.

29juin
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo