Arnaques : Les autorités lancent la traque aux personnels de santé véreux
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Arnaques : Les autorités lancent la traque aux personnels de santé véreux :: CAMEROON

Le ministère de la Santé publique et la police mettent sur pied, des brigades mixtes pour traquer les personnels de santé qui font payer les tests de dépistages rapides du nouveau Coronavirus et sa prise en charge.

« Il m’est revenu que certains de nos personnels ou hôpitaux font encore payer les tests de dépistage, notamment rapides qui ont été mis à leur disposition. Je rappelle à tous que le test de Corvid-19 est gratuit au même titre que le traitement. Je compte sur vous pour les dénonciations », a écrit le Dr Manaouda Malachie ministre de la santé publique dans un tweet. Le gendarme de la Santé publique a fait savoir qu’une brigade mixte était mise sur pied avec la collaboration des forces de l’ordre, pour traquer les arnaqueurs dans les hôpitaux.

« En plus de vos dénonciations attendues, je viens de mettre en place, une brigade mixte Dgsn/Minsanté pour traquer toutes les personnes et structures qui continueront de surfer sur la détresse des camerounais pour se faire de l’argent. J’en appelle à la vigilance de tous », a poursuivi monsieur Manaouda.

Ces dernières semaines, les médias locaux ont révélé des cas d’arnaques dans le cadre du dépistage du Covid-19 et son traitement. Plusieurs camerounais interrogés ont confié avoir payé des sommes faramineuses parfois largement au -dessus du million FCFA dans certains cas.

Situation épidémiologique

Selon les chiffres rendus publics par le Centre des Opérations d'urgence de Santé publique (Cousp), 643 nouveaux cas positifs, dont 539 actifs, 86 guérisons et 18 décès ont été enregistrés en 24 heures. Au total, 11 281 cas positifs, dont 3347 actifs, et 7634 malades guéris ont été totalisés. Tandis que le pays affiche 300 décès au compteur.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo