Le journaliste Ernest Obama poursuivi pour abus de confiance et détournement présumé de fonds
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Le journaliste Ernest Obama poursuivi pour abus de confiance et détournement présumé de fonds :: CAMEROON

L'on sait déjà désormais pourquoi (sous réserve de la présomption d'innocence), Ernest Obama l'ancien directeur de Vision 4 Tv et ex- directeur des rédactions du Groupe L'Anecdote, a été interpellé hier, au siège du consortium, au quartier Nsam à Yaoundé la capitale politique du Cameroun.

De la grande édition du journal télévisé de Vision 4 présentée hier, jeudi 18 juin 2020 à 20 heures par Jean Jacques Ze, nous en apprenons davantage.
Selon nos confrères de Vision 4, c'est pour les motifs " d'abus de confiance, haute trahison" et de détournement présumés de fonds destinés à l'achat des équipements pour la télévision, qu'Ernest Obama a été arrêté hier jeudi, par une escouade de gendarmes, avant d'être conduit au secrétariat d'Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie, pour exploitation.

Le papier du journal télévisé de Vision 4, renseigne que l'homme d'affaires milliardaire et PDG du Groupe L'Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, soupçonne Ernest Obama, "d'avoir fomenté des coups bas " contre lui, d'avoir partagé des informations stratégiques du Groupe avec des activistes des réseaux sociaux, et d'être de mèche avec" plusieurs hautes personnalités de la République", en vue de saper le programme de développement économique et social du chef de l'État Paul Biya, pourtant " mis en oeuvre par certains membres du gouvernement ". Autre grief et non des moindres, il est reproché à Ernest Obama, de travailler avec des contempteurs, dans le but " discréditer " Monsieur Amougou Belinga auprès de ses partenaires d'affaires, au moment où le magnat des médias gagne de plus en plus en notoriété internationale. A en croire des indiscrétions qui fuitent ça et là, Ernest Obama aurait extorqué une belle fortune à Jean Pierre Amougou Belinga. A ce propos, les mauvaises langues avancent que l'ancien directeur de Vision 4 aurait déjà un beau parc immobilier, matérialisé par plusieurs maisons haut standing.

Rappelons que pendant 10 ans, Ernest Obama a été le cadre du Groupe L'Anecdote le plus choyé par Monsieur Amougou Belinga, un homme à la générosité proverbiale, et qui plus est, a la réputation d'offrir les meilleures conditions salariales et de travail à son personnel, notamment aux cadres.

Aussi, Ernest Obama aura-t-il été de tous les voyages importants du PDG du Groupe L'Anecdote. De toute façon, Ernest Obama doit ses conditions de vie décentes, son confort financier et matériel, sa popularité ( sulfureuse ?), à une seule personne, un grand homme, un employeur modèle, un humaniste au coeur d'agneau : Sa Majesté Jean Pierre Amougou Belinga, chef supérieur des Mvog - Belinga, PDG du Groupe L'Anecdote.

En attendant, et selon nos informations, Ernest Obama n'aurait pas été libéré hier comme affirmé par certaines sources, mais serait encore en garde-à-vue- au Sed, pour exploitation par les gendarmes. Des informations que nous nous sommes tout de même pas encore à mesure de confirmer ou d'infirmer.

Ernest Obama a-t-il été relaxé hier dans l'après-midi de son arrestation par les éléments de la brigade territoriale d'Efoulan ?

Difficile pour le moment, de le savoir : deux thèses s'affrontant, l'une prétendant que l'ancien directeur de Vision 4 a été relaxé par la médiation de Samuel Mvondo Ayolo le ministre, directeur du cabinet civil de la présidence de la République, et de Jean de Dieu Momo le ministre délégué auprès du ministre du ministre d'État, ministre de la Justice, et l'autre, arguant que le journaliste, est toujours entre les mains de la gendarmerie, pour exploitation.

De toute façon, nous en saurons davantage ce jour. Les proches de l'ancien cadre du Groupe L'Anecdote, restant encore de marbre.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo