Camer.be
CAMEROUN :: Communication digitale: institutions et personnalités publiques à l’épreuve des «fake news» :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Intégration : Benjamin Ombe
  • mercredi 03 juin 2020 00:31:00
  • 814

CAMEROUN :: Communication digitale: institutions et personnalités publiques à l’épreuve des «fake news» :: CAMEROON

Le cabinet d’innovation technologique et d’intelligence stratégique, Knowledge Consulting, vient de rendre publique la deuxième édition de son rapport d’étude portant sur l’Indice de perception de la communication digitale (IPCD) des institutions et personnalités publiques camerounaises dans un contexte marqué par la prolifération des infox.

L’espace public camerounais est pollué par la diffusion des fausses informations. Face à cette situation, la communication institutionnelle doit se réinventer, s’adapter à la tendance digitale. Malheureusement, malgré la relative progression, selon l’IPCD, beaucoup d’efforts restent encore à fournir. En effet, l’indice global des institutions (100) a connu une courbe positive, passant de 38,17 en 2018 à 41,59 en 2019, soit une évolution globale de 3,93. De façon spécifique, sur les trois critères (site web, réseaux sociaux, e-réputation) retenus pour évaluer la catégorie «institution publique», bien qu’en deçà de la moyenne, la tendance reste positive. L’indice global de la composante site web est passé de 45,15 en 2018 à 47,46 en 2019. Même tendance en ce qui concerne les réseaux sociaux dont la moyenne générale est passée de 40,61 en 2018 à 42,36 en 2019.

Constat similaire pour la composante e-réputation qui a enregistré un indice de 34,81 en 2019, comparativement au 29,89 enregistré en 2018. Bien que l’indice des trois composantes soit en nette progression, l’on note une imprégnation difficile des canaux digitaux de communication par les administrations publiques.

Quant aux personnalités publiques (ministres), leur niveau d’usage par rapport à l’édition précédente a même chuté, passant de 38,1 en 2018 à 26,40 en 2019. Fort de ce constat, cette seconde édition de l’IPCD est placée sous le thème: «Communication institutionnelle et médias sociaux: libérer la parole pour lutter contre les fake news».

Une thématique qui milite pour une communication plus accrue via les médias sociaux afin d’anticiper et de lutter contre les fausses informations. En guise de recommandations, Knowledge Consulting lance un plaidoyer pour, entre autres: l’adoption d’une charte gouvernementale sur la communication digitale; la création des cellules de veille stratégique et le renforcement des capacités.

La finalité de cette étude est d’accompagner les pouvoirs publics à oeuvrer pour une démocratisation de l’accès à l’information et la professionnalisation dans la gestion de la communication publique via les canaux digitaux. La seule option qui se présente est de s’adapter ou périr face au virus des fake news.

03juin
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo