Vient de paraître: La sécession au Cameroun. Une aventure Périlleuse au résultat improbable
CAMEROUN :: LIVRES

Vient de paraître: La sécession au Cameroun. Une aventure Périlleuse au résultat improbable :: CAMEROON

LA SECESSION BIAFRAISE AU NIGERIA : 3 ANNEES DE GUERRE 2 MILLIONS DE MORTS. AUTEUR : ODUMEGWU OJUKWU, LE PLUS GRAND CRIMINEL DE TOUTE L’HISTOIRE DU NIGERIA

Le 26 mai 1967, le Conseil Consultatif de la région de l’Est du Nigeria vote la sécession. Le 30 mai 1967, Odumegwu Emeka Ojukwu proclame l’indépendance de la région de l’Est qui adopte pour dénomination République du Biafra et pour capitale Enugu. Il se trouve à la tête d’une armée de 100.000 hommes.
Motif de la sécession ? Le coup d’Etat de Johnson Aguiyi Ironri, à la tête d’un groupe de soldats Ibo, le 15 janvier 1966, suivi de l’assassinat de Sir Abubakar Tafawa Balewa, Premier ministre du Nigéria indé-pendant.
En représailles, les populations du Nord du Nigéria procèdent au massacre de plus de 30.000 Ibo.
Le 29 juillet 1966, Ironsi est assassiné à son tour, l’issue d’un coup d’Etat organisé par des officiers nordistes, et en réponse à l’assassinat de Sir Tafawa Balewa. Ceux-ci désignent Yakubu Gowon, un jeune général nordiste comme chef d’Etat. Celui-ci a pour mission de rétablir un Etat fédéral au Nigeria, la paix, et un régime civil.
Le général Gowon, nouveau dirigeant du Nigéria, modifie alors la structure administrative du pays. Cette décision est mal accueillie par les Ibos, car elle leur fait perdre le bénéfice du pétrole, présent principalement à l’Est du Delta du Niger, leur région.
Dans le même temps, malheureusement, au Nord du Nigeria, des assassinats continuent à être organisés contre les Ibos, anéantissant totalement les efforts du gouvernement de Yakubu Gowon de ramener la paix dans le pays.
Odumegwu Emeka Ojukwu, gouverneur militaire de la région de l’Est, refuse aussitôt de reconnaître le régime de Yakubu Gowon. Cette décision a pour effet immédiat d’accroître considérablement la tension dé-jà très vive entre les Haoussa, musulmans, et les Ibos, chrétiens.
Au mois de janvier 1967, le Ghana offre ses bons offices pour dénouer la crise née de la décision d’Ojukwu. Des accords sont signés dans la ville d’Aburi. Ceux-ci préconisent l’abandon de la division du pays en régions, et la création d’une République fédérale de 12 Etats. Gowon, pour sa part, est cette fois-ci favorable à un nouveau découpage mais qui continue à priver les Ibos de la manne pétrolière. Ojukwu rejette ces nouvelles propositions et déclare que tous les revenus générés par le pétrole dans la région de l’Est seront réquisitionnés par son gouvernement en guise de réparation des dommages subis par les Ibos dans le Nord du Nigeria.
Le 26 mai 1967, le Conseil Consultatif de la région de l’Est vote la sécession de la région. Le 30 mai 1967, Ojukwu proclame l’indépendance. C’est le début de la guerre du Biafra, qui s’internationalisera très rapidement, par l’intervention de de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la France, de l’Union Soviétique, etc.
La guerre du Biafra, qui prendra fin par la capitulation d’Ojukwu le 12 janvier 1970, après avoir débuté le 30 mai 1967, sera atroce et se soldera par un bilan très lourd : 2 millions de morts. Des morts pour rien, car la sécession n’a pas eu lieu …
Odumegu Ojuku est aussi, tout comme Jefferson Davis aux USA, un grand criminel dans l’Histoire.

……………

Enoh Meyomesse

……….

Avant-propos

Chapitre I
La guerre de sécession américaine : 5 années 600.000 morts

Chapitre II :
La sécession au Nigeria : 3 années de guerre 2 millions de morts

Chapitre III :
La sécession soudanaise : 39 années de guerre 2 millions de morts

Chapitre IV :
La sécession de l’Erythrée : 30 années de guerre 650.000 morts

Chapitre V :
La sécession au NW et SW : 2000 morts déjà pour rien

Chapitre VI :
La question du « dialogue inclusif »

Chapitre VII :
Etoudi plutôt qu’« Ambazocon » : simple bon sens

…………………………..

Pour acquérir ce le livre, cliquez sur :
https://www.amazon.fr/s…

Pour découvrir d’autres livres d’Enoh Meyomesse, cliquez sur :
https://www.amazon.fr/s…

Lire aussi dans la rubrique LIVRES

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo