Consommation d’alcool: Le Cameroun, vice-champion d’Afrique en 2019
CAMEROUN :: SOCIETE

Consommation d’alcool: Le Cameroun, vice-champion d’Afrique en 2019 :: CAMEROON

Le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) dévoile de très près l’évolution de la consommation d’alcool dans tous les pays du monde.

L’Oms mesure en litres d’alcool pur, par an et par habitant de plus de 15 ans.

C’est le Gabon pays de l’Okoumé qui arrive en tête des pays africains étudiés avec une moyenne de 9,1 litres d’alcool pur (par an et par habitant de plus de 15 ans.)

Il est suivi du Cameroun (9 litres), du grand Nigeria (8,9 litres), de l’Ouganda (8,33 litres), de l’Afrique du Sud (7,77 litres) et du Rwanda de Kagamé (7,12 litres).

Mais au-delà du rapport de l’Oms qui déjà n’honore pas le Cameroun, force est reconnaître qu’il ne s’agit là que de la face visible de l’iceberg. La raison en est simple.

Premièrement, le rapport s’est fait sur la base des chiffres fournis par les sociétés brassicoles, et les distributeurs de boissons du secteur formel. Or pour qui connait le Cameroun, il va sans dire que la quantité d’alcool distillée dans l’informel, surpasse de loin ce que les chiffres officiels révèlent. L’Odontol, le whisky local est distillé et consommé presque dans toutes les régions du Cameroun.

À la faveur de la crise, cette liqueur serait même plus consommée que les sachets de whisky, qui se vend désormais mieux que le pain.À côté de ses deux nectars que les camerounais raffolent, il faudra ajouter le célèbre breuvage appelé « Bili-Bili », fait à base de céréale (mil ; sorgo ; ou maïs), qui est en train de se vulgarise de manière exponentielle dans toutes les villes du Cameroun.

Lever le coude, l’éternelle habitude

En faisant une comparaison des chiffres, les populations européennes consomment en moyenne 10 à 12 litres d’alcool pur par an et par habitant de plus de 15 ans. Les Américains se limitent à 8,55 litres et les Chinois de l’Asie à 5,75 litres. Le pays le plus imbibé au monde est le Belarus avec une moyenne annuelle de 14,3 litres.

Naturellement, il s’agit de moyennes sur la majorité des populations, qui cachent parfois de grandes disparités. Ainsi, l’Oms a en tout cas mesuré dans chaque pays, la consommation des seuls buveurs d’alcool, en excluant toutes les populations abstinentes.Et là, une vraie surprise ! Dans certains pays, notamment musulmans, les
buveurs, très minoritaires, ont tendance à lever le coude plus que de raison…

Au Tchad par exemple, leur consommation annuelle culmine à 33,9 litres. En Gambie, elle atteint 30,9 litres et au Mali, 29,3 litres… Et même aux Emirats Arabes Unis, elle s’élève à 32,8 litres, ça consomme là-bas grave !

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo