Urgent: Maurice Kamto demande la libération de Ayuk També
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Urgent: Maurice Kamto demande la libération de Ayuk També :: CAMEROON

De retour dans son pays, le principal challenger de Paul Biya est déjà d'attaque.

Dès son arrivée à Douala, capitale économique du Cameroun ce mercredi, Maurice Kamto n'est pas allé du dos de la cuillère pour mettre la pression sur Yaoundé.

Kamto a expliqué à ses sympathisants: "Notre victoire c'est la fin de la guerre dans le NOSO." Le leader du MRC et principal opposant au régime de Paul Biya a ajouté : "Mon engagement politique ce n'est pas pour moi, c'est pour vous. [...] Nous ne laisserons personne conduire notre pays vers le chaos."

Pour Maurice Kamto, "Le moment est venu de mettre un terme à la tragédie camerounaise et de donner une chance à la jeunesse camerounaise".

Propositions

Kamto a indiqué quelques pistes de solutions pour le Cameroun: 

- Libérer les prisonniers politique (Ayuk També, Mamadou Mota....)

- Conclure un accord de cessez-le-feu avec les séparatismes présumés

- Lancer un plan d'urgence pour la reconstruction de près de 200 à 400 villages détruits dans le NOSO pour permettre aux refugiés (40 000 recensés au Nigeria) de se réinstaller.

- Convoquer un large dialogue portant sur la forme de l'Etat et notamment le fédéralisme.

Kamto demande enfin la reforme consensuel du code électoral et la reprise des élections: "Le vainqueur, si ce n'est pas moi, je le respecterai" a-t-il déclaré.

"Donnons une chance à la paix en faisant assoire tout le monde autour d'une table. Notre victoire c'est la fin de la guerre dans le NOSO Nous devons y mettre un terme rapidemment". C'est notre responsablité." a conclu le président du mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), parti de l'opposition.

Fin stratège

Selon les informations de Camer.be receuillies à bonne source, l'opposant politique est arrivé au Cameroun depuis mardi soir dejouant ainsi le plan des forces de l'ordre mobilisées dans le but de bloquer la foule à l'entrée de l'aéroport international de Douala.

Mercredi, les accès au siège du MRC au quartier Deido à Douala ont été bloquées à l'arrivée de Maurice Kamto; pour des raisons de sécurité selon les autoriotés, pour tenter de manipuler l'opinion selon les membres du MRC.

A la fin de son discours prononcé devant le siège local de son parti, Maurice Kamto a appelé "les infiltrés" et "ceux qui ont été bloqués" a respecter l'ordre publique et à militer pour la paix au Cameroun.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo