Saccage de l’ambassade du Cameroun en France : Le procès s’ouvre vendredi
FRANCE :: SOCIETE

Saccage de l’ambassade du Cameroun en France : Le procès s’ouvre vendredi

« Après la plainte contre X déposée par S.E.M Alfred Nguini, ambassadeur du Cameroun en France, pour association de malfaiteurs, vandalisme, dégradations volontaires, vol aggravé, menaces et autres, étant entendu que ces infractions ont été commises en réunion et en bandes organisées, les enquêtes se sont accélérées et trois prévenus considérés comme les meneurs de ces bandes, membres de la Brigade anti-sardinards (Bas), les nommés Waffo Wanto dit « Général Wanto », Thiam Abdoulaye dit « Calibri Calibro », Azonsop Tchetchago Nelson, dit « Maître corbeau », sont renvoyés devant le Tribunal correctionnel de Paris le 28 février 2020 pour y être jugés.

Contre toute attente, Monsieur Maurice Kamto et le MRC s’invitent au procès en se constituant partie civile. »

é) Alfred Nguini

Ambassadeur du Cameroun en France

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo