Camer.be
CAMEROUN :: Nyong et Kelle : La commune de Bot Makak bascule dans le RDPC :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE CAMEROUN :: Nyong et Kelle : La commune de Bot Makak bascule dans le RDPC :: CAMEROON
  • Camer.be : Franck BAFELI
  • vendredi 14 février 2020 08:35:00
  • 1481

CAMEROUN :: Nyong et Kelle : La commune de Bot Makak bascule dans le RDPC :: CAMEROON

Bastion de l’Union des Populations du Cameroun (UPC), la commune de Bot Makak est tombée dans le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), le 9 Février dernier. Sous l’impulsion du Pr Louis Richard Njock.

On ne l’a pas trop écrit dans les media. Et pourtant le fait n’est pas anodin. C’est d’ailleurs l’information. Cette fois le train n’est pas à l’heure à Bot Makak. Depuis l’ouverture démocratique, cette commune de 35 000 âmes est restée dans l’opposition « le fief naturel du parti historique, l’upc » Depuis la convocation du corps électoral en vue des municipales, l’exécutif municipal du parti du crabe élu le 30 septembre 2013 était mis en jeu. Sur le sujet, le Maire sortant Jean Pierre Biboum ne décolère pas « L’UPC a injustement été exclue de la course par l’administration territoriale. C’est une injustice que nous dénonçons » Le maire à dénoncé pour rassurer « La lutte continue pour plus de Démocratie dans notre pays »

En lice pour la compétition du 9 février, il y avait le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), Le Mouvement Patriotique pour le Changement au Cameroun (MPCC), et le Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN). Situé en plein pays Bassa, Bot Makak se présente comme la chasse gardée de l’upc. Dans le Nyong et kelle ou on est de ce parti de père en fils. A Bot Makak village, Hegba, Ntouleng, Mbanda, Njock Bane, Seppe… tout s’est pourtant passé dans la sérénité. Les différents partis ont présenté leurs programmes et le peuple a choisi. Finalement, après les décomptes, le RDPC a eu la majorité absolue et gagne les 25 voix de conseillers municipaux. Cette victoire pour singulière qu’elle soit dans une zone difficile est l’œuvre d’une équipe, jeune et dynamique qui a fait basculer les choses. Pour Paul Nyemb un natif de Bot Makak « Le RDPC doit cette victoire au dynamisme et à la popularité des hommes comme Louis Richard NJOCK qui a réussi à donner une nouvelle impulsion à la jeunesse. Nous avons besoin des hommes représentatifs comme lui. Maintenant qu’il est élu conseiller municipal, nous l’attendons au pied de la construction de Bot Makak »

14févr.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo