Camer.be
CAMEROUN :: Prétendues exactions des forces de défense à Kumbo : La mise au point du gouvernement :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Correspondance de : René Emmanuel SADI
  • vendredi 22 février 2019 11:01:00
  • 2424

CAMEROUN :: Prétendues exactions des forces de défense à Kumbo : La mise au point du gouvernement :: CAMEROON

« Le ministre de la Communication informe l’opinion nationale et internationale, que des allégations abondamment relayées par les réseaux sociaux et amplifiées par une radio internationale, ont fait état de ce que « les forces nationales de défense et de sécurité ont incendié des maisons d’habitations dans la ville de Kumbo, dans la région du Nord-Ouest. »

Le gouvernement dément formellement ces allégations et tient à préciser que les forces de défense et de sécurité, présentes dans cette région en proie aux attaques régulières des hordes de sécessionnistes, ont essentiellement vocation à assurer la protection du territoire national, ainsi que celle des personnes et des biens. C’est ainsi que dans la nuit du 16 au 17 février 2019, alertées par les populations de Kumbo, de la présence des rebelles sécessionnistes, ayant investi des abris et des débits de boisson dans la ville, les forces nationales de défense et de sécurité sont intervenues et ont mis lesdits assaillants en déroute, en procédant, par ailleurs, à des actions ciblées, détruisant les abris leur servant de refuge et récupérant tout leur arsenal de guerre.

En aucun cas, les forces camerounaises de défense et de sécurité n’ont incendié des maisons d’habitation. Le ministre de la Communication, au nom du gouvernement, salue, une fois de plus, la bravoure et le professionnalisme des forces de défense et de sécurité, et tient à rassurer les populations quant à la détermination du gouvernement à tout mettre en œuvre pour leur protection et celle de leurs biens. En outre, il en appelle à la vigilance accrue, face aux tentatives récurrentes de désinformation et de manipulation de l’opinion».

Yaoundé, le 21 février 2019
(é) René Emmanuel SADI

22févr.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo