Diffamation : Kamto traîne Messanga Nyamding en justice
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Diffamation : Kamto traîne Messanga Nyamding en justice :: CAMEROON

Dans un communiqué, le porte-parole du président du Mrc évoque l’ouverture d’une audience le 08 janvier prochain, tandis que le concerné dit n’avoir pas reçu de plainte.

Le 08 janvier 2019, est prévue l’audience qui oppose Maurice Kamto à Pascal Messanga Nyamding. La chambre correctionnelle du Tribunal de première instance Yaoundé Centre-administratif va examiner la plainte avec constitution de la partie civile, déposée par sieur Kamto. Le plaignant accuse sieur Messanaga Nyamding d’avoir, lors d’une émission de débat télévisée sur la chaine Afrique Média, tenu des propos « particulièrement mensongers, ignominieux et outrageants à l’égard de monsieur Maurice Kamto à qui il attribue des moeurs contre nature », écrit Olivier Bibou Nissack, porte-parole du président de Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), sur sa page Facebook.

« Je vais vous montrer une vidéo où le ministre Kamto est nu en relations sexuelles avec un garçon, et tenez-vous tranquille, ce garçon existe », aurait affirmé Pascal Messanga Nyamding, selon Olivier Bibou Nissack. Le portail de la diaspora camerounaise de Belgique. Des propos qui ont eu le don de mettre le porte flambeau du Mrc à la présidentielle du 07 octobre dernier sur les dents « … Indigné, outré, révolté et choqué par ces déclarations déshonorantes, mensongères, odieuses et admissibles, monsieur Maurice Kamto via son avocat va initier deux procédures dès le lendemain des propos mensongers, le 04 octobre 2018. Une citation directe sera donc immédiatement introduite à cette date auprès du procureur de la République du tribunal de première instance de Yaoundé Centre-administratif pour son visa…», ajoute Bibou Nissack.

Qui poursuit en indiquant que, ladite « citation directe ne sortira du bureau du procureur de la République que plusieurs jours après et là encore en violation flagrante des délais instaurés par la loi, bien que l’attention de ce magistrat ait été attirée sur lesdits délais légaux particulièrement courts pour ce qui est de citations directes ». Une autre plainte est déposée le 13 décembre 2018. Et Maurice Kamto attend avec un parfum d’espoir l’audience prévue le 08 janvier prochain. « Vivement que les bizarreries observées dans certaines des trois procédures initiées jusqu’à présent et les faisant trainer artificiellement et anormalement depuis le 04 octobre prennent fin, pour que la justice soit dite une bonne fois pour toute », souhaite son porte-parole.

Sur son mur Facebook, hier mardi, Messanga Nyamding a affirmé n’avoir toujours pas été notifié d’une plainte contre sa personne depuis son passage sur Afrique Média, trois mois après. « Portez-moi plainte comme promis…vous aurez la vidéo », promet-t-il.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo