Parfait Eloundou-Enyegue : Le chercheur monte en grade
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Parfait Eloundou-Enyegue : Le chercheur monte en grade :: CAMEROON

Le Camerounais a été nommé chef de département d’Etudes en développement à Cornell University aux Etats-Unis.

Parfait Eloundou-Enyegue est de ceux qu’on ne présente plus dans les milieux de la recherche africaine. Lui qui  coordonne depuis six ans un réseau de recherche sur les questions de population et développement dans ce continent. Il était présent à la 7ème  Conférence africaine sur la population du 29 novembre au 04 décembre 2015 en Afrique du Sud. «Dividende démographique en Afrique ; espoirs, opportunités et défis» était le thème des travaux de cette rencontre qui a drainé près d’un millier de participants venus d’Afrique et d’ailleurs. Une thématique dont cet universitaire camerounais qui enseigne à Cornell University aux Etats-Unis depuis parle avec autorité. Et ce n’est pas par hasard qu’auréolé de son titre de chef de département d’Etudes en développement à l’université sus-citée, il était choisi pour en parler à des journalistes africains rigoureusement sélectionnés pour couvrir la conférence.

A en croire des témoignages d’autres chercheurs, la promotion du Pr Eloundou dans cette prestigieuse université du pays de l’oncle Sam est une première dans les 100 années de l’histoire de ce département dit majeur pour  un Africain ou un Afro-Américain. En effet, disent-ils, Cornell fait partie de la Ivy-League, la crème des Universités Américaines. Au sein de ce groupe qui ne compte que des Universités privées, Cornell est la seule  à avoir un double statut privé et public qui lui permet de se déployer activement dans le débat public, y compris des questions de développement international.

La présence du Camerounais à ce niveau de responsabilité  peut-être le signal à venir d’un intérêt accru au développement africain dans un contexte où l’académie et les institutions de développement international se doivent de repenser en profondeur les questions de développement. Et beaucoup souhaitent même déjà que cette initiative ne s’arrête pas à une seule nomination mais qu’elle aboutisse effectivement au développement de partenariats plus solides et durables avec l’Afrique.

Produit des systèmes camerounais et américain, l’ancien élève du lycée Leclerc et de l’Ecole nationale d’agronomie (Ensa) a complété son cursus académique  à l’Université d’Etat de Pennsylvanie et la RAND Corporation en Californie. Major de sa promotion à l’Ensa, il compte plusieurs distinctions scientifiques dans la recherche et l’enseignement. C’est cette expérience qu’il distille au travers des consultations auprès des diverses institutions internationales de développement. Il siège aux conseils d’administration de plusieurs institutions scientifiques comme Guttmacher à New York, Population Reference Bureau, Population Association of America et l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population.

Conférencier et enseignant prisé, il continue d’assurer des charges d’enseignement dans sa propre université mais aussi en Corée du Sud, en même temps qu’un encadrement de quelques étudiants d’Afrique Francophone.

 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo