Le District 403 B1 du Lions Club Camaroes accueille son Gouverneur
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Le District 403 B1 du Lions Club Camaroes accueille son Gouverneur :: CAMEROON

Après son passage dans trois pays de son district, le Lion Gouverneur du District 403 B1 du Lions Club Camaroes a déposé ses valises à Douala.  Après le Gabon, le Congo, le Tchad, Henri Ranodjal MBAIDETi, lion gouverneur du district 403 B1 arrive au Cameroun pour avoir un aperçu de ce qui se passe et ce qu’il y’a lieu de faire. Arrivé ce 25 Novembre, le Lion gouverneur a jusqu’au 1er Décembre avant de se rendre dans autre pays membre de son district. Toujours soucieux de ce qu’on pense d’eux, le Lion Gouverneur a accepté d’avoir un entretien avec la presse pour pouvoir apporter plus d’éclaircissement sur la mission du Lions Club et su son mandat.

Avant toute chose, il faut savoir que le Lions Club international est une organisation internationale à but non lucratif et qui s’est donnée pour mission d’assister et de venir en aide aux populations. Il a été créé en octobre 1917 par Melvin Jones mais ce n’est qu’en 1954 que le Lions Club Cameroun sera créé. A ce jour, le Lions Club a déjà réalisé de belles choses partout dans le monde en général et au Cameroun en particulier. En effet, en soutien à l’Etat Camerounais, le club a déjà s’active contre le diabète, les problèmes de vues, le cancer infantile etc. ainsi, on peut donc comprendre pourquoi les hôpitaux bénéficient le plus. Seulement à l’hôpital Laquintini, le Lons Club a déjà offert plusieurs infrastructures comme le bâtiment des urgences, le pavillon psychiatrique, le pavillon de prise en charge de la drépanocytose. Aussi, le Lions Club fortement contribué à l’ouverture d’un centre pour enfants handicapés dans la ville de Douala. Ça ce n’est que pour citer ces quelques exemples car, il y’en a plusieurs.

Malgré cela, de nombreuses personnes ont encore une image assez péjorative de cette organisation. Toutes les œuvres offertes ne changent rien. Interrogé par rapport à cela, le Lion Gouverneur, Henri Renodjal estime que le lions Club n’a rien qui pourrait faire du mal aux populations car si l’organisation existe c’est pour ces populations : « Nous vivons avec les communautés et tout ce qui les touche nous touche aussi » a-t-il lâché pour expliquer pourquoi la Lions Club existe.  La considération l’organisation comme une entité sectaire est selon le Lion Gouverneur inévitable car dit-il « On ne peut pas empêcher les gens de penser ce qu’ils veulent mais nous pouvons leur dire ce que nous connaissons ». Un autre argument fort c’est que la Lions Club fait ses réunions ouvertement et tout le monde peut intégrer l’organisation qui n’a pour but que de faire du bien. Au cours de son séjour donc au Cameroun, le Lion Gouverneur fera le point des exécutions et des activités entamées durant son mandat qui n’est que d’une durée de 1 an et tend déjà vers sa fin.  Au cours de cet échange avec la presse qui s’est suivi d’un cocktail, on retient que le Lions Club n’est là que pour aider les communautés grâce aux différents fonds collectés et rien d’autres. Les portes du club son ouvert à tous sans aucune distinction…

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo