COUPE DU MONDE QATAR 2022  : L’Afrique broie du noir
AFRIQUE :: SPORT

COUPE DU MONDE QATAR 2022 : L’Afrique broie du noir :: AFRICA

Il aurait pu porter le maillot vert du Cameroun, mais c’est bien la tunique rouge de la Suisse qu’il arborait ce 24 novembre 2022 au Qatar. Lui, c’est Breel-Donald Embolo, né le 14 février 1997 à Yaoundé. Il a été le bourreau des Lions indomptables du Cameroun sur l’unique but de la rencontre, qu’il a marqué au retour des vestiaires et qui a sanctionné le match Suisse # Cameroun de cette première journée du Groupe G au mondial Qatar 2022.

Pourtant, en entamant la rencontre, les Camerounais avaient à cœur de faire une bonne entrée en matière, en offrant au continent noir, sa première victoire à ce rendez-vous quadriennal du football mondial. Mais les Camerounais ne feront illusion que pendant la première période de jeu où ils ont montré un visage qui se voulait plutôt convaincant puisqu’ils ont bousculé les Helvètes jusque dans leurs derniers retranchements sans toutefois parvenir à les faire plier. Mais comme s’ils avaient laissé leur football au vestiaire, les Lions indomptables se feront surprendre dès l’entame de jeu par des Suisses totalement transfigurés, qui concrétiseront leur premier tir cadré par un but, faisant preuve de ce réalisme qui a cruellement manqué aux protégés de Rigobert Song.

Dès lors, la Nati prendra le contrôle du match en manquant à plusieurs fois, d’aggraver le score là où les Camerounais avaient de plus en plus de mal à porter le danger devant les buts adverses. Avec cette première sortie ratée, qui plus est devant un adversaire qui était loin d’être un foudre de guerre, le Cameroun se complique la tâche dans un groupe G qui, avec la Serbie et le Brésil, n’est pas loin d’être celui de la mort où la moindre petite erreur peut être fatale, si elle ne fait pas nourrir des regrets. Et pourtant, il y avait véritablement un coup à jouer pour le Cameroun.

Au terme de cette première journée des matches de poules, le bilan est plutôt famélique pour l’Afrique

Mais les Lions indomptables se feront arracher les griffes et les crocs par des Helvètes qui ont prouvé sur le terrain, qu’ils ne sont pas venus au Qatar en touristes. Ainsi, après le Sénégal, la Tunisie et le Maroc qui sont restés muets devant les buts, le Cameroun n’apportera pas au continent africain son premier but, encore moins sa première victoire à cette Coupe du monde.  

Le Ghana, dernier représentant du continent noir à entrer en lice au cinquième jour de cette Coupe du monde Qatar 2022, ne fera pas mieux devant le Portugal.

En effet, les frères Ayew et leurs coéquipiers ont à peine fait douter le Portugal qui n’a pas eu de mal à pâlir leur étoile et qui a su faire preuve de réalisme pour remporter la rencontre par 3 buts à 2. Au terme de cette première journée des matches de poules, le bilan est plutôt famélique pour l’Afrique qui enregistre, en cinq rencontres, trois défaites et deux matches nuls qui ne sauraient être des lots de consolation. Avec deux petits points pris sur quinze possibles, l’Afrique broie véritablement du noir. Et le contient pourrait d’autant plus perdre rapidement ses illusions dans cette Coupe du monde, que ses représentants brillent tous par une inefficacité offensive qui commence à interroger. Les deuxièmes matches de poules sonneront-ils le réveil de l’Afrique ? On attend de voir.

En tout état de cause, avec cette entrée en matière en demi-teinte, l’Afrique n’a pas d’autre choix que de changer de visage sous peine de voir certains de ses représentants quitter prématurément la compétition. Une compétition qui entre déjà dans sa phase décisive, et qui pourrait désigner ses premiers qualifiés au second tour, mais aussi les mauvais élèves qui ne joueront le troisième match que pour remplir les formalités.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo