Produits alimentaires : Sardines « Papa Nono » retirées du marché
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: Produits alimentaires : Sardines « Papa Nono » retirées du marché :: CAMEROON

Dans une correspondance du 14 octobre 2022 adressée au président exécutif de la Fondation Camerounaise des Consommateurs (Focaco), Charles Booto à Ngon, directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), annonce l’interdiction des sardines « Papa Nono » sur le marché camerounais. « J'ai instruit mes services compétents de procéder au retrait de ces produits du marché et votre demande d'analyses en laboratoire a été prise en compte », peut-on lire dans la correspondance. 

En effet, un peu plus tôt, le 27 septembre dernier et se basant sur les plaintes des consommateurs, Alphonse Ayissi Abena, président du Focaco a adressé une correspondance à l’Anor, instituant une analyse dudit produit pour odeurs nauséabondes et goût désagréable, tout en apportant quelques précisions sur l'emballage. Il affirme que ces sardines de marque « Papa Nono » sont vendues dans des echoppes de Yaoundé, Douala, Bafoussam et Foumban. Il dénonce par ailleurs l'absence de la déclaration du nom et de l'adresse du fabricant, le code-barres incrit sur la  boîte étant erroné.

En bonus de cette sollicitation, il ressort des investigations de l'Anor que le produit est issu d'une contrebande. « J’ai l’honneur de vous informer que le produit incriminé est de la contrebande, issu du contournement du Programme d’évaluation de la conformité avant embarquement des marchandises en République du Cameroun (Pecae) ». Le Pecae étant un dispositif de contrôle mis sur pied en 2009 par le gouvernement camerounais, qui a pour but de protéger le marché local contre des produits douteux ou impropres à la consommation et pouvant nuire à la santé des consommateurs.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo