Ne demandez plus rien, et on vous le donnera
CAMEROUN :: FRANCAISCAMER

CAMEROUN :: Ne demandez plus rien, et on vous le donnera :: CAMEROON

Personnellement, mes meilleurs amis sont ceux qui ne comptent pas toujours sur les autres pour s’en sortir. Mais lorsqu’ils seront en difficulté, ils savent évidemment qu’ils pourront compter sur moi. Parce que c’est plus facile d’aider quelqu’un lorsque cette personne ne vous a jamais rien demandé…

Ne demandez plus l’argent aux hommes, et ils vous aimeront

Moi ça me vexe particulièrement lorsqu’une femme te demande de l’argent au premier quart de tour, alors que vous ne sortez même pas encore officiellement ensemble. Et pourtant ici au Cameroun, les femmes ont déjà pris cette sale habitude de quémander des choses à des inconnus, sous prétexte que ce sont des dragueurs ! Cela est même devenu une normalité. Cela est même devenu une preuve d’amour pour certaines cameruineuses. Ce phénomène est aussi devenu un moyen pour certaines filles d’éliminer certains baratineurs. Cela est progressivement devenu une monnaie d’échange ou bien une contrepartie financière, avant que vous ne décidiez de passer définitivement à l’acte sexuel…
Bref, il ne faut plus demander de l’argent à un homme n’importe comment, et vous verrez qu’il ne vous en appréciera que davantage. Vous verrez qu’il s’engagera avec vous sur la durée (et pourquoi pas sur le mariage). Vous comprendrez que les hommes n’aiment pas trop les femmes qui ouvrent seulement leur bouche pour te dire qu’elles ont des problèmes d’argent, et que c’est pour cette raison que certains hommes se volatilisent dès qu’ils ont déjà réussi à te déshabiller sur leur matelas.

Laissez les mbeinguètaires tranquilles !

Je l’ai déjà dit et je me répète, les mbeinguètaires ne sont pas des super-Camerounais ! Ce ne sont pas des extraterrestres. Ce ne sont pas des machines à sous. Ce sont tout simplement des gens qui sont partis pour se chercher de l’autre côté de la Méditerranée ou bien de l’Atlantique, et qui ont aussi leurs propres difficultés et de nombreux soucis, comme la plupart des autres Camerounais…

Mais malheureusement, dans notre pays, on les perçoit encore ici comme des demi-dieux. On les harcèle au téléphone et on les agresse physiquement lorsqu’ils arrivent à l’aéroport, parce qu’on veut absolument leur extorquer un téléphone, un parfum, une chemise carrelée, une boîte de chocolat, etc.

Il faut laisser les mbeinguètaires tranquilles ! Il ne faut plus leur provoquer des maux de tête à longueur de journée. Il faut les laisser construire leur propre vie. Il ne faut pas passer tout votre temps à leur demander de l’argent pour les anniversaires, pour les baptêmes, pour les réunions de famille, pour les mariages, pour la construction de votre maison familiale au village, pour l’achat d’une voiture, pour l’organisation des obsèques et que sais-je encore, bref, il ne faut plus turlupiner nos compatriotes qui sont allés pour se débrouiller là-bas à l’étranger…

Ne prenez plus vos amis comme des porte-monnaie

Parce que lorsque que tout va bien, vous ne leur téléphonez jamais. Mais dès que tu as un petit souci tu l’appelles pour lui dire que « Euh… Pierre La Paix Ndamè, pardon tu peux me trouver un petit quelque chose pour que je fasse la layette de mon nouveau-né ? »
Malchance ! Quand tu mettais l’enfant-là il était là ?

Ne prenez plus vos amis pour des portefeuilles ambulants hein, parce que eux également ils ont aussi leurs propres problèmes d’argent. Ils ont aussi leur propre petite amie qui doit obligatoirement accoucher par césarienne. Ils ont surtout d’autres vrais amis qui les appellent tout le temps sans rien demander, et qui s’enquièrent plutôt de leur situation dans l’ensemble. Parce que malheureusement dans notre pays-ci hein, il y a des gens qui marchent avec toi alors qu’ils ne se considèrent pas comme tes amis ; mais c’est uniquement parce qu’ils espèrent que tu vas les aider financièrement lorsqu’ils se retrouveront en difficulté.

La filiation n’est pas une prise en charge

Entre les parents biologiques et leurs propres enfants, c’est tout à fait normal. Mais en dehors de ce cadre-là, la filiation ne doit absolument pas devenir une prise en charge !
Je m’explique : rien n’oblige ton oncle ou ta tante à te donner de l’argent. Rien n’oblige tes grands-parents à se substituer à tes parents. Rien n’oblige tes cousins ou bien tes cousines à venir payer la scolarité de ton ancienne petite amie…

Parce que ce qui me choque dans notre société, c’est que certains Camerounais ne veulent rien faire parce qu’ils comptent sur les autres membres de leur famille : « Mon beau-frère travaille à la Présidence », « Ma grande-sœur est magistrate à la Cour Suprême », « Mon grand-père était le tout premier ambassadeur du Cameroun au Portugal ».

Et puis quoi ? Hein ? Est-ce que ton beau-frère c’est toi-même ? Est-ce que ton beau-frère c’est ton frère ? Sachez que les liens de famille (en dehors de ton père et de ta mère) n’ont jamais été considérés comme une obligation d’encadrement ou bien de prise en charge.

Ne demandez plus jamais rien, et on vous donnera tout !

Donc personnellement hein, mes meilleurs amis sont ceux qui ne comptent pas systématiquement sur les autres pour s’en sortir. Mais lorsqu’ils seront dans les problèmes, ils savent naturellement qu’ils pourront compter sur moi. Parce que c’est plus facile de soutenir quelqu’un lorsque cette personne ne vous a jamais rien demandé…

Ne demandez plus rien, et je vous donnerai mon cœur, mon affection, ma disponibilité et tout le reste, d’ailleurs je vous donnerai même mon argent puisque je sais que c’est tout ce qui vous intéresse.

Ne dérangez plus vos parents même s’ils sont multimilliardaires, et vous constaterez que vous serez chouchoutés dans leur testament héréditaire.

Ne demandez plus jamais rien à un Camerounais ou bien une Camerounaise qui vous aime, et vous verrez que la personne s’occupera personnellement de tous vos besoins.

Parce-que ce qui me dérange réellement dans notre pays-ci, c’est que nous sommes encore enfermés dans une sorte de culture de l’assistanat : les filles demandent de l’argent aux garçons avec une incroyable facilité, les gigolos demandent des faveurs aux cougars comme si c’était une obligation, les fonctionnaires ponctionnent l’argent des citoyens camerounais et même le Gouvernement emprunte de l’argent au FMI et à la Banque mondiale !

Alors qu’on ne peut pas développer un pays avec des gens qui ne sont pas déjà habitués à compter d’abord sur eux-mêmes…

Lire aussi dans la rubrique FRANCAISCAMER

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo