Comment les casinos en ligne stimulent-ils l'économie du Cameroun ?
CAMEROUN :: ARTICLE SPONSORISé

Comment les casinos en ligne stimulent-ils l'économie du Cameroun ? :: CAMEROON

Partout dans le monde, les casinos en ligne connaissent un essor grandissant. Le Cameroun ne fait pas exception à cette réalité, et de plus en plus de Camerounais expérimentent les plateformes de jeux d’argent. Mais quel est l’impact des meilleures casino en ligne dans l’économie de ce pays ? C’est la question à laquelle nous allons répondre dans cet article.

Des règlementations assez clémentes sur les jeux d’argent au Cameroun

Malgré l’envergure mondiale des casinos en ligne, de nombreux pays interdisent encore l’implantation de ce genre de plateforme sur leur territoire pour diverses raisons. Le Cameroun fait partie des pays qui autorisent les différentes formes de jeux de hasard, moyennant des conditions strictes. Ainsi, un casino tour gratuit sans depot ou avec dépôt exigé peut exercer assez « librement » au Cameroun, ce qui est une aubaine pour les millions de joueurs.

Mais avec une hausse de l’engouement des Camerounais vis-à-vis des plateformes de jeux d’argent, les arnaques se multiplient. C’est pourquoi les autorités locales ont décidé de mettre en place des mesures de sécurité strictes depuis juillet 2019 pour protéger les joueurs. Ces mesures visent, notamment à obliger un nouveau casino en ligne aux dispositions mentionnées ci-après :

  • Soumettre une déclaration d’activité qui définit de manière claire les origines des fonds utilisés auprès du ministère en charge des jeux et des organismes d’audit financier ;
  • Respecter des horaires d’ouverture et de fermeture ;
  • Veiller à bien vérifier l’identité des joueurs pour éviter que des mineurs ne participent à des jeux d’argent.

Les casinos en ligne : des sources de revenus à l’État

Les casinos en ligne sont un business florissant et qui profite à n’importe quel pays. En effet, les plateformes, comme n’importe quelle société, sont tenues de verser des impôts sur le revenu à l’État camerounais. Depuis le début d’année 2018, l’impôt prélevé par l’État s’élève à 25 % et s’applique à tous les établissements de jeux de hasard, terrestres ou virtuels.

Ainsi, la prolifération des casinos en ligne se montre comme une véritable opportunité pour l’économie camerounaise. De plus, avec la popularité grandissante de ces plateformes auprès de la population va permettre de générer davantage de revenus dans les années qui viennent.

Une circulation des devises étrangères

La majorité des casinos en ligne utilisent des devises internationales telles que l’USD ou l’EUR. En s’implantant au Cameroun, ces plateformes vont créer une plus grande circulation de ces devises, puisque les joueurs devront échanger le FCFA contre de l’USD ou de l’EUR pour faire des dépôts, puis échanger de nouveau ces derniers contre du FCFA après retrait de leurs gains.

Ce mouvement de devises est profitable pour l’économie du pays. Et avec le nombre grandissant de nouveaux joueurs et de nouvelles plateformes, la quantité de devises qui vont circuler va augmenter de plus en plus.

Les casinos en ligne, une source d’emploi

Certes, les casinos en ligne sont des plateformes virtuelles, mais ils utilisent un nombre conséquent de personnes en back office pour gérer et assurer le bon fonctionnement du site. Si les modérateurs sont généralement des employés de la société qui gère le casino en ligne, les techniciens comme l’assistance clientèle sont, généralement, des employés d’autres pays.

Dans la plupart des cas, pour une implantation au Cameroun, le choix le plus judicieux est d’employer des Camerounais comme assistants, ce qui facilite la communication entre les clients et les techniciens en cas de problème. Ainsi, même si l’envergure de la création d’emploi n’est pas colossale, les casinos en ligne génèrent tout de même du travail à la population locale, ce qui est bénéfique pour l’économie du pays.

Augmentation du pouvoir d’achat des heureux gagnants

Enfin, un dernier impact que nous devons mettre en avant, c’est la richesse que génèrent les casinos en ligne. Bien sûr, ce n’est pas tous les jours que des joueurs vont rafler le jackpot, et le nombre de joueurs gagnant des sommes immenses est généralement peu élevé. Néanmoins, les casinos en ligne contribuent à hausser le pouvoir d’achat des heureux gagnants, ce qui n’est pas négligeable.

Le fait de voir des gagnants empocher le gros lot va inciter davantage les autres à jouer, ce qui va accentuer les impacts mentionnés précédemment et booster l’économie camerounaise.

Jouer de manière responsable

Mais les casinos en ligne et les jeux d’argent ont quelques revers que les joueurs camerounais ne devraient pas négliger. Ils peuvent entraîner une dépendance et un surendettement. À force de vouloir décrocher le jackpot, certains contractent des dettes pour alimenter leur solde et jouent des heures durant sans s’arrêter.

Vous devez être conscient que les casinos en ligne sont, avant tout, une forme de distraction. Maîtrisez votre investissement autant que possible, ne dépensez pas une somme conséquente dans les jeux et limitez le temps que vous passez sur ces plateformes. En gros, jouez de manière responsable et ne perdez jamais le plaisir des jeux, que vous perdiez ou que vous gagniez.

Rappelez-vous aussi que même si ce sont des jeux de hasard, établir des stratégies est nécessaire pour optimiser vos chances de gagner. C’est la clé du succès des joueurs ayant remporté des sommes importantes dans les casinos en ligne.

Conclusion

Pour conclure, l’industrie du casino en ligne s’implante de plus en plus profondément au sein de la population camerounaise. Nous pouvons même dire qu’il s’agit de l’un des pays où les jeux d’argent connaissent un essor considérable en Afrique. En étant conscients des dangers que peut représenter tout excès, les joueurs pourront pleinement profiter de leurs plateformes préférées et contribuer à faire avancer l’économie du pays grâce aux jeux.

Lire aussi dans la rubrique ARTICLE SPONSORISé

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo